Confession d’une overachiever (ou le pourquoi du comment, sans but particulier)

IMG_4141Pour n’importe qui ayant pris la peine de lire quelques lignes de mon journal, il est facile de voir que toute ma vie j’ai mené un combat plus ou moins intense avec moi-même. J’ai toujours eu le sentiment de ne jamais vraiment bien m’inclure nulle part, de ne pas avoir une place toute taillée. J’ai décidé de devenir une artiste du tatouage car c’était le meilleur choix de vie pour exprimer et justifier ma différence. J’avais besoin de me permettre et de permettre aux autres d’être qui ils sont, dans un lieu sans jugement, où nous avons tous notre place avec notre différence et je pense que j’ai bien accompli cela.

Mais les faits restent. Je n’ai jamais senti que je m’incluais parfaitement bien dans l’industrie du tatouage non plus. Je sens que mes valeurs, mes intérêts, mes motivations et ma façon de penser sont différents à plusieurs degrés de ceux de mes collègues tatoueurs et, alors que je peux passer incognito dans une pièce pleine de mes pairs dans une convention, je ne me sens toujours pas à ma place. J’ai aussi souvent l’impression que je ne mérite pas la reconnaissance que je récolte. Je souffre parfois du syndrome de l’imposteur et bien que je puisse techniquement utiliser une machine à tatouer et que j’ai réussi avec le temps à pondre certaines pièces dont je suis pas pire fière, je ne me sens pas comme une « vraie » artiste. Pas comme certains artistes que je vois travailler sur les réseaux sociaux à tous les jours.

Pour comprendre ce sentiment, il me faut faire un pas en arrière et contempler mon histoire avec détachement. Quand je considère mon développement artistique enfant, puis adolescente, puis étudiante au collège, je constate que j’ai toujours été une “designer”. J’ai étudié le design graphique à l’école et j’ai performé avec une grande facilité. Par conséquent, j’approche le tatouage comme j’approche la conception d’un logo ou d’un dépliant. Par culpabilité, j’ai presque complètement arrêté de dessiner par plaisir pour moi-même avec le temps. Je VOUDRAIS dessiner, mais étrangement tout le reste semble plus important : la comptabilité, le management, le ménage, les dessins des clients, m’occuper des petites et grosses choses de la vie. Maintenant je fais ce que je fais et j’essaye de ne pas me comparer.

Dans mon journal j’ai aussi parlé en long et en large de mes problèmes et solutions par rapport à ma culpabilité chronique et les blocages que cela me cause. J’y ai travaillé très fort pendant plusieurs année et je considère aujourd’hui que je suis presque libre de ces démons mais il semblerait que pas encore tout à fait.

Il m’a fallu tomber enceinte au mois de décembre 2013 et faire quelques réflexions sur le genre de modèle que je voulais être pour mon fils. J’ai réalisé qu’être tatoueuse ou artiste n’était tout simplement plus suffisant et me laissait avec un vide. J’ai commencé à réfléchir sur ce qui me manquait pour sentir que je mérite d’être où j’en suis et me sentir accomplie. Puis je suis tombé par hasard sur une citation qui a littéralement été le dernier clou dans le cercueil. « Le meilleur temps pour planter une graine est dix ans passé. Le deuxième meilleur moment est maintenant. » Étrangement, à ce moment-là, ça faisait exactement 10 ans que je tatouais. J’ai réalisé qu’il n’y a rien de plus important à ce point-là que d’explorer mon plein potentiel. J’ai pratiquement eu l’impression d’accoucher deux fois simultanément : d’un nouvel être et aussi de moi-même.

La nécessité de me tailler ma propre place est devenue ma priorité. Concrètement, j’ai commencé à me demander comment rejoindre et allier tous mes talents et toutes mes forces en un seul et ultime projet. Après 2 ans de ups and downs, la solution s’est finalement présentée. J’ai alors décidé de me dédier complètement à mon projet VisionArt. J’ai quitté RubyCherry Shop pour finalement prendre le temps et l’espace nécessaire pour moi-même. Dans le processus j’ai blessé des gens que j’aime et j’ai aussi eu beaucoup de peine. Mais au bout du compte, on est vraiment libre que lors ce qu’on réalise notre liberté de penser et d’imaginer. Avant, je regardais ce qui se présentait devant moi et tentait d’imaginer ce que je pouvais en faire. Maintenant j’imagine ce que j’aimerais voir se présenter puis le regarde se manifester sous mes yeux.

C’est ce genre de valeur que je souhaite transmettre à mon enfant : qu’il n’y a aucune raison d’attendre pour ses rêves et qu’il n’y a aucune limite à ce qu’on peut accomplir. Je veux que mon fils devienne la meilleure personne qu’il peut être pour lui-même et par conséquent faire du monde un endroit meilleur.

VisionArt est le projet d’un seul homme (une seule femme) et représente tout ce que j’ai dans le corps, dans le cœur et dans l’âme. Il s’agit de juste moi, sans les masques, un peu weird mais pas méchante, qui vous accueille chez moi “as you are”, et qui donne ce que j’ai à donner en toute simplicité et toute honnêteté.

Merci d’être encore là après tout ce temps et de continuer d’apprécier mon travail.

Karine (Ruby)

10580228_321272728036091_8969405273930672848_n

Rythmes

J’étais très fatiguée hier, prise avec un tas de merde personnelle et à me sentir coupable de ne pas faire mes devoirs le deuxième jour de mon petit contrat avec les Reptiliens. Voici ce qui est sorti.


Nous sommes ici ce soir pour te dire de ne pas avoir peur et de ne pas t’inquiéter. Tu es notre fille et nous sommes ici pour te soutenir et prendre soin de toi. Nous, les Reptiliens, sommes très conscients des rythmes. Dans nos vies tridimensionnelles nous sommes liés par divers rythmes organiques et l’on n’a pas d’autre choix que de s’y plier. En tant qu’êtres à sang froid, un de ces cycles évidents est celui du jour et de la nuit, mais, comme nous sommes des créatures de chair, nous chérissons et observons toutes sortes de rythmes organiques, certains plus subtils que d’autres. Nous sommes très connectés à notre corps et il est clairement intuitif pour nous de prendre soin de nos besoins physiques d’abord et avant tout. La spiritualité est un concept abstrait qui ne nous vient pas facilement vu notre nature et seuls les individus particulièrement imaginatifs prennent en charge l’organisation de cultes religieux ou de choses similaires.

biorhythm_graphic

Notre évolution spirituelle est d’une nature complètement différente. Elle a lieu quand un individu, en réponse à un événement ou un autre, ouvre soudainement son centre énergétique du cœur (il semblerait qu’ils n’aiment pas le mot chakra, je ne sais pas pourquoi et je ne peux pas tout à fait saisir le mot qu’ils utilisent – Gestalt du cœur? – donc j’utiliserai centre énergétique du cœur. Il semble que cela comprenne une zone plus large incluant la gorge) et commence à découvrir un éventail d’émotions totalement étrangères à ses semblables. Ces émotions relèvent de la compassion et de l’empathie, très rare chez notre espèce car notre centre du cœur est naturellement atrophié. (Nous parlerons plus avant de ce sujet dans une autre discussion). Ce processus de reconnexion intérieure est la façon dont nous aimerions explorer l’ascension avec vous. Nous pensons que l’étape la plus importante pour élever votre fréquence personnelle et vous lancer  sur le chemin de votre propre ascension personnelle est premièrement de vous rappeler qui vous êtes, puis de manifester la pleine expression de vous-même. Ce processus nécessite en fait très peu “travail”, mais simplement d’être attentif à vous-même. L’éveil à conscience collective n’est pas quelque chose qui se recherche à l’extérieur mais bien quelque chose qui vous arrive spontanément. Votre conviction que vous avez besoin de méditer avec diligence de manière spécifique ou de manger un certain régime ou pratiquer différents rituels est en fait très limitatif et pourrait même ralentir votre processus de reconnexion car cela place votre focus à l’extérieur de vous-même.

45983.original-6897

Dans les prochains temps nous aimerions vous présenter de courtes capsules compréhensives pour expliquer dans nos mots ce en quoi consiste l’ascension, ce qu’est une perspective multidimensionnelle et ce que cela peut signifier pour VOUS en tant qu’individu et ainsi possiblement vous permettre de vous reconnecter de façon consciente, percevoir et expérimenter ces réalités alternatives pour vous-même.  Nous comprenons qu’il y a beaucoup de confusion ces derniers temps en particulier en ce qui a trait au vocabulaire et les attentes générales et nous aimerions présenter les choses d’une façon très simple, rationnelle et instinctive. Nous voulons expliquer de manière efficace et fournir des trucs et astuces qui pourraient vous faire “cliquer” sur différents concepts et ainsi vous permettre d’avancer plus efficacement.

Avec notre d’amour

Les Reptiliens de la Fédération Galactique

Rhythms

I was very tired yesterday, dealing with a bunch of personal crap and feeling guilty for not doing my homework on the second day of my little contract with the Reptilians. Here’s what came through.


We are here tonight to tell you not to fear and not to worry. You are our daughter and we are here to nurture and take care of you. We reptilians are very aware of rhythms. In our 3d lives we are bound by various organic rhythms and we have no choice but to abide by it. Being cold blooded, one of these obvious cycles is the one of day and night but, as we are creatures of flesh, we also cherish and observe all sorts of organic rhythms, some more subtle than others. We are very connected to our bodies and it’s just plainly intuitive for us to take care of our physical needs first and foremost. Spirituality and abstract concepts doesn’t come easily to our kind and only especially imaginative individuals would take charge of organizing religious cults and such things.

biorhythm_graphic

Our spiritual evolution is from a completely different nature. It takes place when an individual, triggered by an event or another, suddenly opens their heart center (somehow they dislike the word chakra I don’t know why and I cannot quite make the word they use – Heart Gestalt? – so ill use heart center. It’s actually encompassing a larger area, including the throat) and starts discovering an array of emotions completely alien to their fellows. The emotions are of compassion and empathy, a very rare emotion among our kind as our heart center is naturally hindered. (We’ll talk more about this in another installment) This process of inner reconnection is how we would like to explore ascension with you. We believe that the most important step in raising your personal frequency and then set yourself on the path of your own personal ascension is first of all by remembering who you are, then come into the full expression of yourself. This process actually require very little “work” but being attentive to yourself. Unity Consciousness is not something you can actively seek OUT. It is something that just eventually happens to you. Hard. Your belief that you need to meditate diligently in specific ways or eat a certain diet or practice different rituals is actually very limiting and could actually slow down your reconnective process as it set your focal point outside of you.

45983.original-6897

Over the next little while, we would like to present you with short comprehensive chronicles that will explain to you what ascension and multidimensional perspective is in our words and what it actually means for YOU as a person and hopefully how to consciously reconnect, perceive and experience these alternate realities for yourself. We understand there is much confusion lately especially with vocabulary and expectations and we would like to present things in a very simple, rational and instinctive fashion. We want to explain things efficiently, and provide with simple tips and tricks that could potentially make you “click” on different concepts and move you forward.

With much love

The Reptilians or the Galactic Federation

Sur la nourriture et les aliments

On dit que nous, les Reptiliens, voyons les humains (ou d’une manière plus générale les humanoides) comme une source de nourriture, pour leur chair ou comme source plus directe d’énergie, que ce soit biologique ou spirituelle. La vérité est que sur ce plan physique qu’est la 3ème dimension, nous comptons TOUS sur d’autres formes de vie pour nous soutenir. Cela peut prendre de nombreux aspects dont nous ne sommes pas nécessairement conscients. Que vous mangiez d’autres animaux, pratique encore largement acceptée pour l’homme, mais aussi chez d’autres espèces à sang chaud de cette planète, ou des plantes (organismes vivants complets et complexes, avec des cellules et une conscience). Condamnons-nous les prédateurs de se nourrir de leur proie? D’un point de vue de base, nous pourrions d’abord soutenir que la chasse (ou paître, dans le cas des herbivores) est dans la nature de la créature. D’un point de vue légèrement plus élevé, nous pourrions commencer à se demander si la proie soufre et nous intéroger sur son droit à la vie. Nous nous demandons alors: pourrait-il y avoir une autre source de nourriture qui permettrait à la fois au consommateur et au «consommé» de vivre pleinement leur vie en harmonie? Nous répondons, oui, mais pas dans cette fréquence.

Les humains se concurencent les uns aux autres pour de l’énergie de façon continue, sans même le savoir. C’est en nous percevant comme séparés que nous entrons en mode compétitif avec nos voisins. Nous contre les Autres. S’ils poscèdent plus que nous, nous voulons cet avantage pour nous-mêmes et nous nous efforcons soit de voler la ressource de l’autre ou, plus simplement, nous essayons de couper leur accès à cette ressource afin qu’ils ne puissent plus en profiter. Ceci est vrai pour les objets physiques et les biens, mais aussi pour l’énergie. Quand quelqu’un est spécialement de bonne humeur, beaucoup vont naturellement s’appliquer à gâcher leur état d’esprit. Le vampirisme énergétique est également une activité très courante. (Lire la Prophécie des Andes pour plus d’information à ce sujet)

Nous, les Reptiliens ascensionnés de la Fédération Galactique, considérons qu’il existe ce qu’on pourrait appeler une «mort propre», une manière respectueuse de prendre une vie pour perpétuer le cercle dont nous faisons tous partie. En ce qui concerne la relation entre les individus et les différentes races, les humains et les Reptiliens similairement, il suffit d’apprendre à partager un espace qui est notre chez nous à tous et ce depuis des millénaires, sans la nécessité d’avoir à dominer ou éradiquer l’autre.

Les humains et les Reptiliens font tous partie de la même expérience. Ils sont des acteurs égaux dans ce jeu de la réalité et du point de vue de chaque faction, l’autre est «l’étranger», l’ennemi. Celui qui doit être dominé et celui que nous devons éliminer. Mais vraiment le défi pour les deux parties est de se reconnecter et d’intégrer cette autre partie de nous (sang chaud/sang froid, yin et yang), puis apprendre à trouver une source de nourriture et un mode de vie durable de facon différente, d’abord par la reconnexion à la Source d’énergie vitale et à la nourriture complete et intégrale que votre environnement vous fourni généreusement et puis, lentement, faire votre chemin vers des fréquences plus élevées où l’énergie est assimilée d’une manière bien différente.

Nous vous bénissons,
Les Reptiliens de la Fédération Galactique de la Lumière

article-2532207-08C5DFB1000005DC-283_634x461

On food and nourishment

It is said that we, the Reptilians, see humans (or in a more general way humanoids) as but a source of nourishment, for their flesh or as a more direct source of energy, whether biological of spiritual. The truth is that on this physical plane that is the 3rd dimension, we ALL prey upon other lifeforms to sustain ourselves. This can take many aspects that we are not necessarily aware of. Weather you eat other animals, which is still a widely accepted practice for humans but also among other hot blooded species of this planet, or plants (fully formed living organisms, complex with cells and consciousness). Are we to condemn the predators to feed on the prey? From a basic perspective, we could first argue that hunting (or grazing, in the case of herbivores) is in the creature’s nature. From a slightly heightened perspective, we could start wondering about whether the prey is suffering and about its right to live. We then wonder: could there be a different source of nourishment that would allow both the consumer and the “consumed” to live full lives in harmony? We answer, yes but not in this frequency.

Humans prey upon each other energetically continuously without even knowing. It is by perceiving ourselves as separated that we enter in competitive mode with our neighbours. Us vs them. If they have “more” we will want this advantage for ourselves and will engage into either stealing the others resources or more simply, cutting their access to it so they cannot enjoy this resource anymore. This is true for physical objects and goods but also for energy. When someone is in such a good mood, many will naturally set out to spoil their state of mind. Energetic vampirism is also a very common activity. (Read the Celestine Prophecy for more insights)

We, the ascended Reptilians of the Galactic Federation, consider there is such a thing as a “clean death” or a respectful way of taking a life in order to carry on the circle we are all part of. As for relationship between individuals and races, humans and reptilians alike, it’s about learning to share a space that is both our home and that has been for millennia without the need for one to dominate or prey on the other.

Humans and reptilians alike are part of the same experiment. They are equal players in this reality game and from each faction’s perspective, the other is “the stranger”, the enemy. The one that needs to be subdued and the one that needs to be slayed. But really the challenge for both parties is to reconnect and integrate this other part of us (hot blooded/cold blooded, yin and yang), then learn to find nourishment and sustainability in different ways, first by reconnecting to the source life energy and the whole food your environment generously provide for you and then slowly make your way to higher frequencies where energy is assimilated in a much different way.

We bless you,

The Reptilians of the galactic federation of light

article-2532207-08C5DFB1000005DC-283_634x461

Speaker for the Reptilians

Translated from French by the author. A reflection in the light of the attacks of Orlando, France and all the other horror perpetrated by humanity over humanity.

Title dedicated to “Speaker for the Dead” by Orson Scott Card.
Special thanks to Arielle for inspiring me to finally publish this text.


For some time now, I have been questioning a part of me that is much less brighter than my Arcturian source. Ever since childhood my subconscious has been fueling me with memories of apocalyptic dreams worlds, worlds that I know have played a role in healing … or destroying. In some dreams I’m some helpless victim, tortured or running for my life. But in others I see myself in “someone else’s” body, perpetrating unspeakable horrors. How to interpret this psyche when I’m working so hard for light and ascension? I also remember an early fascination for reptiles, snakes, dinosaurs and dragons. Unusual interests for a little girl. I remember sympathizing with Harry Potter, alienated in his understanding of Parseltongue. The truth is that I now realize that in several incarnations (past and simultaneous), my energy signature is crucially different from most of my incarnated Arcturians colleagues. Unlike them, I have no recollection of the ascension of the Pleiades and I do not resonate at all with most mainstream revered alien culture (Sirius, Vega, Antares…). I’m not the fruit of a traditional Pleiadian / Arcturian combo, sent out to help Gaia. As a member of the Galactic Federation, I have of course a similar agenda and eons of existence in Arcturus and elsewhere (although they’re not my home), as well as the full experience of Lemuria, Atlantis and a multitude of three-dimensional incarnations on Earth. It is now my understanding that one of my major lines of incarnation happened on Mars and I have many vivid recollection of desertic planetscapes, underground networks, as well as having the ability to manipulate energy fields to move and form complex structures (telekinesis) and to create interstellar and interdimensional portals (time-space warping). I remember living exiled from devastated planets in search of the next land to colonize. I remember being Reptilian.

I understand now that my competence is about individual ascension, not the collective. I see how I can touch and dynamize one’s process by simple mean of attunement. This is my gift. I know that if I hadn’t chose to open my writing talent to channeling, i would have fulfilled my purpose on this plane regardless. But I believe that my background as an influential figure in previous lifetimes is overpowering my fear of being burned at the stake (Witch! Demon!), inspiring me to raise my voice and speak for “the Others”.

In order to integrate polarities, I think it is important for everyone to reconnect to this ancient part of our genetic makeup and extract its original essence and thus achieve a more comprehensive and complete knowledge of Self (regardless of if we have conscious memory of such incarnations or not). I would like today to make room in my consciousness for the voice of the Reptilians of the Galactic Federation, so their message can be heard.


* The Reptilians speak *

We are ready to speak today and unite our voices to communicate our message. We waited for this moment before showing ourselves to avoid fear or confusion and also in expectation for the channel to be ready to receive us, now aware of the energetic signature surrounding this message. Indeed, we are Reptilians of the Galactic Federation. Our name and appearance is repulsive to many and we wish above all to introduce ourselves as actors intervening in the collective effort to serve the planet called Earth. Few of us have chosen to retain their Draconian or Reptilian form after our individual ascension, and many of us are now choosing to manifest ourselves in Arcturian or Pleiadian forms. But some of us are still attached to the frequency of our original worlds, worlds that we died before our eyes, in the suffering of billions of our own. We were empathetic to our peers, even those that caused the cataclysms we witnessed and it is this difference, that openness of heart, that respectively set us on the path of our individual ascension. Many of you understand this feeling of despair and attachment when you remind yourself of Atlantis, this Eden lost humanity. Many of you are still bearing the stigma and guilt of its destruction.

As members of the Galactic Federation, our agenda is essentially the same as the one carried on by the Arcturians or the Pleiadians, now widely known and spread on Earth, except that we work in an entirely different way. Indeed, as the archangels, the message of the Arcturians is often perceived as somewhat evangelical. A high and “pure” ideal may seem difficult to achieve and therefore is often less attractive or more difficult to integrate for the vast majority of beings incarnated in the third / fourth dimension. Our initiative is to present information in a language much closer to humans. Instead of talking from the top of the “stairs”, in attempt to describe each steps (while not remembering too much the hardship of the rise), we wish to address you as peers in a comprehensive, concrete and rational manner. In fact we do not want so much “talk” or “preach” but rather to show you and support you through our shared experience. We do not want you to expect salvation but would rather see you climb the steps, experience the expansion of your own awareness and perceive this new reality for yourself. However unappealing, harsh and sometimes lonely this path toward reconnection sounds, we believe this is a much valid way. From our perspective, spiritual enlightenment is not an exalted process but rather a crumbling away of illusion (meaning pretty much one’s entire reality) and a violent crushing of one’s ego. We are not asking you to believe our message: we actively invite you to live it.

First, we would like to remind you that we, the Reptilians, perceived as sworn enemies of all humanoids of the galaxy, are also a part of you. In this planetary experience of polarity integration that is drawing to an end, we want you to be aware that you are not returning to your original state of “grace” known in Lemuria and Atlantis. These times relates in your psyche to a sort of organic paradise (female energy), and the first reflex would be to reject or purge the lessons of recent millennia lived in masculine energy to try and find back this state of “purity”. We tell you, integrate! Your Reptilian genetics, the “fight or flight” rule that has been human instinct for the past millennia has been implanted in your genetics for a reason. The advent of the New Man, the human of the 5th dimension, is not a return to the “original” state, but rather an integrated progression of lessons and experiences gained on the 3rd dimensional plane. A spiral progression that may look circular at first, but is actually a stepping into an heightened frequency.

It is no coincidence that our emissary chose the body of a woman to incarnate in this time. This is a concrete way for the soul to be in contact with the organic and sensory side of the mammalian female and thus experience the ultimate combination of opening the heart, coupled with the geometric rational aspect of her specific galactic background. We believe this is key to individual ascension and although you may sway between polarized aspects of yourself for a while, eventually you will find the middle path in universal love, empathy and emotional connection. Paired with the systematic use of energy fields, stabilized and modulated by the property of metals and crystals, organized into powerful and ancient geometries, you will find your way to your personal, racial and planetary ascensions.

Nagas

We, the Reptilians of the Galactic Federation, know what it means for a person to walk alone. We believe that we can not ask everyone to move uniformly and at the same pace. We understand the value of individuality and we cherish the colors of each of you. Among us are beings at all levels of their spiritual progress: dense individuals struggling with survival dilemmas you would describe as brutal and savage, as well as individuals of very high vibration, avatars among us (some even inspiring your myths, pantheons and legends). The symbolic power of the dragon and the serpent is significant in your folklores and it would be closed minded to reject this reptilian wisdom rooted in you, in the heart of your cells and your genes. In reality, we are the most widely represented community in all inhabited frequencies of this galaxy.

med09LThe Snake is in itself a deeply feminine and mystical symbol, water creature, wisdom and life bearer in its Kundalini form. The snake medicine is often dreaded, too often repressed under an esoteric veil of sorcery associated with the temptress or exacerbated woman. We, the Reptilians, viscerally know that to embrace the light you need the shadows, to rise one must first experience the abyss, for any updraft is a downdraft and that all a yin requires a yang.

We wish to introduce the ascension process in a new way, for those who finds it challenging to adhere to a more transcendental and sometimes abstract views of abnegation that leads a group to walk in unison. For us, the ascension process has always been a unique and individual process and is much more about a grounding energetic current, that is, a spiritual movement that is rooted in the material and aligns with the often difficult reality of the individual, ultimately providing direction to the incarnation of the latter, thus ending the process of reincarnation in the physical plane of the third dimension. This is not to about abandoning the flesh or the material world but rather about assimilating it, embracing it as an integral part of experience.

In regard to what you are currently living on your planet, reaching a critically transformative and possibly traumatic point for many of you, we beg you not to succumb to fear. Fear is what keeps you in the lower frequencies and creates resistance preventing you to move toward your new reality. The majority of the orchestrated acts you have recently suffered have only one goal, to keep you in the lowest vibration possible and prevent you from manifesting your full potential, and this regardless of the faction that initiated these acts of terror. It matters not to point fingers and find a culprit because ultimately, your only power AND YOUR SOLE RESPONSIBILITY resides in you, in the response and the attention you pay to a reality that seems threatening. When you transcend the fear of death and suffering by direct and irrefutable spiritual experience, when you truly know your infinite power and the eternity of your consciousness, you are claiming your full power and freedom from oppression. Although many of you won’t have immediate memories of being on other planets or other worlds, the knowing of your incarnation lineage and therefore or yourself will assure you beyond doubt of your eternal essence. In our opinion, it is this work of awakening that should be your priority in the upcoming time, regardless of any external context. It is within anyone’s reach to undertake this great inner journey and it requires nothing else but the experience of the vibrational reality in you are currently in. If each of you incarnated now had a foretaste of this inner connection themselves, only one step on the path or one spark of the heart, the world in which you live would be radically changed overnight.

Your guides are near you, ready to answer the call and help you in your journey. Just make the request. Do not be surprised by the variety of forms they may take, embodied or disembodied, in humanoid or unexpected forms. Always be on the lookout for a high frequency, working in the service of planetary ascension and all living things. Be vigilant of speech that divide, seems to set up castes or point fingers, because ultimately we are one, without division, without segregation. (Karine’s consciousness joins the group) Let’s get ready to watch these parts of us that hurts, heal, forgive and love ourselves in our ugliness and our splendor. This is the only way to break free of our karma and ultimately of this cycle of lives and deaths that anchors us in this physicality. We need to learn to “Let go” but above all learn to integrate, because a part of us somewhere is also someone else’s terrorist.

With love,
Karine and the Reptilians of the Galactic Federation

 

0aa4f8fc5ba17882c64fde4f3f84a589

CE N’EST PAS UN CRIME

Par Arielle
J’écris pour mes frères pour tous ceux qui ne savent pas qu’ils ont des frères, pour les parias, les rejetés, les sans domiciles, pour tous ceux qui sentent le regard de l’autre glisser sur lui sans jamais s’arrêter, ou pour qui relation signifie si souvent rejet, mépris, condescendance, pour tous ceux qui n’ont pas de voix, que jamais on écoute.

Oh, je l’entends bien cette voix qui murmure ça ne sert rien, laisse tomber, tu perds ton temps. Jamais rien ne changera. « I Have a Dream » disait-il et regardes ce qu’ils en ont fait. Moi je n’ai pas tes rêves mon ami, juste mon quotidien et c’est pour ça que je vais écrire ce texte, pour RIEN, pour ce RIEN qui veut sa place, se dire et se vivre.

CE N’EST PAS UN CRIME DE DIRE QUE JE VAIS MAL, là maintenant aujourd’hui. Oh, ce n’est pas tout le temps le cas et même parfois j’ai des moments de francs bonheurs. Mais quand cela va mal et bien je n’ai plus envie de me cacher, de me terrer de peur de vous déranger, de vous terrifier. Oui, j’ai envie de me dire dans mon hurlement de loup blessé, j’ai envie que la forêt entière résonne de mon cri et son énergie. Désolée si cela terrifie mes voisins lapins, brisent leur sécurité illusoire et les poussent glapissant de terreur dans leurs terriers. Et désolée si cela vous met en colère, si cela remue en vous votre propre douleur que vous aviez si bien caché que vous l’aviez presque oubliée.

Mon cri de loup est pour mes pairs et je ne le cacherai plus pour vous protéger.
Qu’ils entendent et répondent à mon appel. Et de ces cris, nous pourrons faire un chant qui fera résonner les arbres vénérables de nos forêts.

CE N’EST PAS UN CRIME DE NE PAS SUIVRE LA LIGNE DU PARTI. Vouloir vivre ma différence, non unicité, mon originalité. Chercher mon propre chemin à travers la grande forêt de l’existence. Elle ne vous appartient pas. Non ce n’est pas un crime de ne pas vouloir m’engager sur vos autoroutes balisés, aseptisés où je ne me reconnais pas. Vouloir découvrir en moi ma propre vérité, ma propre réalité. Et Non, moi je ne veux pas nier la vôtre, vous êtes libre de suivre votre chemin. Et si vous avez l’impression que ma vérité vient heurter la vôtre, que la vague de mon affirmation d’être vient fragiliser vos fondations, que le souffle de mes mots vient bouleverser votre chevelure. Est-ce moi, la coupable ou vos vérités qui n’en sont pas mais juste des croyances qui non plus lieu d’être.

CE N’EST PAS UN CRIME D’ETRE SOI et je ne vous laisserais plus m’envoyez au bucher pour vous laisser dans votre confort de nantis.

CE N’EST PAS UN CRIME DE VOULOIR L’AMOUR INDICONDITIONNEL. Je ne veux plus de votre amour au mérite. Je ne veux plus de votre chantage affectif, de votre coercition qui me garantis protection et place dans le clan si je respecte vos règles et vos petits jeux mesquins. Je revendique ma place au sein du clan, ce n’est pas à vous de me la donner ou de m’en priver. Vous n’êtes pas les propriétaires de mon clan, vous en étiez les gardiens, les protecteurs et vous avez faillis. De mes terres d’amour luxuriantes et verdoyantes, vous avez fait des terres de désert et de désolation. Je ne vous laisserai plus me donner au compte-gouttes, l’eau de ma propre source d’amour. Je suis AMOUR.

8748913011_895e4e6c11_b

CE N’EST PAS UN CRIME DE …
C’est à vous mes frères et sœurs de continuer ce texte si il vous appelle car il vous appartient. Laissez votre texte dans la section des commentaires ou par courriel au projetvisionart@gmail.com

Je vous aime
Arielle


** RÉPONSES **


Ce n’est pas un crime de souhaiter être encouragée dans les domaines où comme un enfant je fais mes premiers pas. Ce n’est pas mon ego que vous renforcerez mais mon envie d’oser, d’explorer de me dépasser et le plaisir extraordinaire du partage du grandir et de la découverte.

Merci à Élix de m’avoir fait découvrir cela.

Ce n’est pas un crime de ne pas performer. J’ai le droit de dessiner même si mon dessin a l’air d’un gribouillage dans non cœur d’enfant c’est un beau dessin. Oui déployer mon plein potentiel dans les domaines qui me font plaisir même si je ne serais  jamais extraordinaire. Je ne serai pas une performeuse mais une amoureuse.

Et ce n’est pas un crime non plus d’être excellente de performer dans les domaines que je maîtrise. Je suis désolée si ma lumière parfois vous fait de l’ombre, vous ébloui mais trop longtemps je l’ai éteinte pour ne pas vous contrarié, vous ménager ne pas vous heurter.

Merci à Karine de m’avoir fait découvrir cela.
Arielle


CE N’EST PAS UN CRIME de vouloir être moi. De vouloir remplir cette mission et donner un sens à ma vie et mes souffrances. Mais ce n’est pas non plus un crime de me libérer de mon karma. C’est à dire cette roue qui tourne et me ramène sans cesse les mêmes épreuves. Ce n’est pas un crime de vouloir jouer mon rôle selon mes propre termes, sans les sacrifices (punitions) que je me suis moi-même imposés, heurtant et brisant sans le vouloir d’autres individus, des gens que j’aimais et que j’aime toujours. J’ai le droit d’être égoïste et de gouter la saveur de l’incarnation sans arrière-gout amer. De connaitre la joie et l’extase parfois. Une joie inclusive à partager avec tous les être incarnés et désincarnés, humain, humanoïdes et autres vivant ou non-vivants. Ce n’est pas un crime de vouloir être riche de ces incarnations et expériences pour créer un meilleur monde mais avant tout une meilleure réalité pour moi-même, coupables de tous les crimes mais non de les payer pour l’éternité. Ce n’est pas un crime de vouloir finalement apprécier le cycle, avec ses hauts et ses bas pour ce qu’il est, pour le voyage d’une âme en soit et y voir la beauté et l’équilibre de ces intervalles. Comme une vague, qui nous berce.

CE N’EST PAS UN CRIME d’être fatiguée. D’avoir besoin de me ressourcer dans le noir et la pénombre. Un petit milieu humide comme une petite grotte confortable oui il n’y a rien à faire, rien à dire, rien à penser. Personne pour me faire bouger ou me questionner. Comme un fœtus au chaud dans le ventre de sa même, un état de grâce et de vacuité sans égo, sans nom, sans identité, juste à me nourrir et a flotter.
Karine


Ce n’est pas un crime de s’aimer soi-même, avant d’aimer les
Autres. Et ainsi, de se satisfaire, se faire plaisir, assumer ses choix et se prioriser. On ne peut qu’aimer sainement les autres, quand on s’aime sainement.
Lori

Bodhisattva

Bodhisattva est un terme sanskrit qui désigne dans le bouddhisme hinayana un bouddha avant que celui-ci n’ait atteint l’éveil. Dans le bouddhisme mahayana, il désigne celui qui a formé le vœu de suivre le chemin indiqué par le Bouddha Shakyamuni, a pris le refuge auprès des trois joyaux (Bouddha, dharma et sangha) et respecte strictement les disciplines destinées aux Bodhisattvas, pour aider d’abord les autres êtres sensibles à s’éveiller tout en progressant lui-même vers son propre éveil définitif, qui est celui d’un bouddha.

Dans les courants chan et zen, les bouddhistes prononcent souvent les Quatre Vœux incommensurables suivants (Sìhóngshìyuàn 四弘誓願) :

Je prête serment de délivrer tous les êtres quoi qu’ils soient innombrables, (Zhòngshēng wúbiān shìyuàn dù 众生无边誓愿度);
Je prête serment d’éliminer tous les égarements quoi qu’ils soient incalculables, (Fánnǎo wújìn shìyuàn duàn 烦恼无尽誓愿断);
Je prête serment d’apprendre tous les enseignements quoi qu’ils soient illimités, (Fǎnmén wúliàng shìyuàn xué 法门无量誓愿学);
Je prête serment de parvenir à l’état du Bouddha quoi qu’il soit incomparable, (Fódào wúshàng shìyuàn chéng 佛道无上誓愿成). (Wikipedia)

Crâne

Le crâne (CRâNe) se trouve au sommet du squelette. C’est la partie impérissable du corps. Il est le siège de l’âme, sa demeure, son véhicule, tout comme la grotte, la CaveRNe et le CaiRN sont des demeures de l’Esprit. Le crâne est donc réceptacle de vie, mais il symbolise aussi la mort physique, par laquelle il faut passer pour renaître à un niveau spirituel supérieur.

Dans les légendes européennes et asiatiques, le crâne humain est un homologue de la voûte céleste. Il est une caverne en miniature (voir ce mot) qui, elle-même, est une représentation en miniature du Ciel.

On observe le culte des têtes coupées, chez les ligures et les celtes. Dépouillée de sa CaRNe, la tête devient un CRâNe. Le culte des crânes est à rapprocher de celui des ancêtres. Le crâne-trophée représente la supériorité du chasseur sur l’animal, ou du guerrier sur son ennemi. Retourné, il peut servir de coupe dans certains rituels.

The Reality of Truth

ThiTheRealityofTruth-banner-updated-170x219s highly provocative documentary explores the relationship between spirituality, religion, and plant medicine. Featuring top thought leaders including Deepak Chopra, Ram Dass, Marianne Williamson, Sri Sri Ravi Shankar, and hosted by Mike “Zappy” Zapolin, the film explores how to access the true reality through plant medicine, Ayahuasca and meditation.  It includes first of its kind interviews with top spiritual gurus, celebrities, and people of all faiths, about this intriguing connection and their personal experiences with spirituality and transcendence.

Throughout history human beings have searched for gateways to spirituality that have included meditation, prayer and plant medicine. The Judeo Christian religions, Vedic traditions, and Shamanistic rituals all incorporate techniques focused on transcending the physical reality. These ancient techniques have been uncovered and are now available to society, enabling our ability to tap into our true reality and awakening.