Réflexion sur l’oppression

Nous vous invitons à l’empathie pour vos oppresseurs. Comprenez que, tout comme vous, ils répondent a leur propre conditionnement et que celui si peut être changé. Avec patience et tolérance. Nous sommes tous des enfants à l’école sur ce plan et même les enfants méchants ont besoin d’être aimés!!! En fait ils sont méchants car ils ne connaissent pas l’amour véritable et ceci prend un sens très littéral pour les reptiliens. Leur centre énergétique du cœur ne peut s’ouvrir dans leur corps tridimensionnel. Certaines âmes reptiliennes ont donc choisi l’incarnation humaine pour avoir la chance d’y expérimenter l’ensemble du spectre des émotions qui vous est propre. Mais comme nous arrivons amnésiques sur ce plan, ils ne se souviennent pas d’abord qu’il s’agisse de leur intention. Ils vont dans un premier temps reproduire les seuls comportements qu’ils connaissent. Domination, oppression, consommation.

En luttant contre une force extérieure, on l’encourage à doubler d’effort et on participe donc à la réalité qu’on souhaite éviter. La meilleure façon de maintenir une haute fréquence dans l’adversité est de d’abord se libérer soi-même. En limitant notre expérience de la peur (par exemple en nous exposant aux médias qui nous font juger l’expérience de l’autre et nous sentir menacés) on se retire de l’équation. On choisit de me pas choisir ni le « pour » ni le « contre ». L’oppresseur n’aura donc plus rien à oppresser et n’aura d’autre choix que de s’éveiller à une nouvelle réalité qu’il n’a même jamais envisagé.

14141693_288624648171124_2188771751948905865_n

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *