On food and nourishment

It is said that we, the Reptilians, see humans (or in a more general way humanoids) as but a source of nourishment, for their flesh or as a more direct source of energy, whether biological of spiritual. The truth is that on this physical plane that is the 3rd dimension, we ALL prey upon other lifeforms to sustain ourselves. This can take many aspects that we are not necessarily aware of. Weather you eat other animals, which is still a widely accepted practice for humans but also among other hot blooded species of this planet, or plants (fully formed living organisms, complex with cells and consciousness). Are we to condemn the predators to feed on the prey? From a basic perspective, we could first argue that hunting (or grazing, in the case of herbivores) is in the creature’s nature. From a slightly heightened perspective, we could start wondering about whether the prey is suffering and about its right to live. We then wonder: could there be a different source of nourishment that would allow both the consumer and the “consumed” to live full lives in harmony? We answer, yes but not in this frequency.

Humans prey upon each other energetically continuously without even knowing. It is by perceiving ourselves as separated that we enter in competitive mode with our neighbours. Us vs them. If they have “more” we will want this advantage for ourselves and will engage into either stealing the others resources or more simply, cutting their access to it so they cannot enjoy this resource anymore. This is true for physical objects and goods but also for energy. When someone is in such a good mood, many will naturally set out to spoil their state of mind. Energetic vampirism is also a very common activity. (Read the Celestine Prophecy for more insights)

We, the ascended Reptilians of the Galactic Federation, consider there is such a thing as a “clean death” or a respectful way of taking a life in order to carry on the circle we are all part of. As for relationship between individuals and races, humans and reptilians alike, it’s about learning to share a space that is both our home and that has been for millennia without the need for one to dominate or prey on the other.

Humans and reptilians alike are part of the same experiment. They are equal players in this reality game and from each faction’s perspective, the other is “the stranger”, the enemy. The one that needs to be subdued and the one that needs to be slayed. But really the challenge for both parties is to reconnect and integrate this other part of us (hot blooded/cold blooded, yin and yang), then learn to find nourishment and sustainability in different ways, first by reconnecting to the source life energy and the whole food your environment generously provide for you and then slowly make your way to higher frequencies where energy is assimilated in a much different way.

We bless you,

The Reptilians of the galactic federation of light

article-2532207-08C5DFB1000005DC-283_634x461

Speaker for the Reptilians

Translated from French by the author. A reflection in the light of the attacks of Orlando, France and all the other horror perpetrated by humanity over humanity.

Title dedicated to “Speaker for the Dead” by Orson Scott Card.
Special thanks to Arielle for inspiring me to finally publish this text.


For some time now, I have been questioning a part of me that is much less brighter than my Arcturian source. Ever since childhood my subconscious has been fueling me with memories of apocalyptic dreams worlds, worlds that I know have played a role in healing … or destroying. In some dreams I’m some helpless victim, tortured or running for my life. But in others I see myself in “someone else’s” body, perpetrating unspeakable horrors. How to interpret this psyche when I’m working so hard for light and ascension? I also remember an early fascination for reptiles, snakes, dinosaurs and dragons. Unusual interests for a little girl. I remember sympathizing with Harry Potter, alienated in his understanding of Parseltongue. The truth is that I now realize that in several incarnations (past and simultaneous), my energy signature is crucially different from most of my incarnated Arcturians colleagues. Unlike them, I have no recollection of the ascension of the Pleiades and I do not resonate at all with most mainstream revered alien culture (Sirius, Vega, Antares…). I’m not the fruit of a traditional Pleiadian / Arcturian combo, sent out to help Gaia. As a member of the Galactic Federation, I have of course a similar agenda and eons of existence in Arcturus and elsewhere (although they’re not my home), as well as the full experience of Lemuria, Atlantis and a multitude of three-dimensional incarnations on Earth. It is now my understanding that one of my major lines of incarnation happened on Mars and I have many vivid recollection of desertic planetscapes, underground networks, as well as having the ability to manipulate energy fields to move and form complex structures (telekinesis) and to create interstellar and interdimensional portals (time-space warping). I remember living exiled from devastated planets in search of the next land to colonize. I remember being Reptilian.

I understand now that my competence is about individual ascension, not the collective. I see how I can touch and dynamize one’s process by simple mean of attunement. This is my gift. I know that if I hadn’t chose to open my writing talent to channeling, i would have fulfilled my purpose on this plane regardless. But I believe that my background as an influential figure in previous lifetimes is overpowering my fear of being burned at the stake (Witch! Demon!), inspiring me to raise my voice and speak for “the Others”.

In order to integrate polarities, I think it is important for everyone to reconnect to this ancient part of our genetic makeup and extract its original essence and thus achieve a more comprehensive and complete knowledge of Self (regardless of if we have conscious memory of such incarnations or not). I would like today to make room in my consciousness for the voice of the Reptilians of the Galactic Federation, so their message can be heard.


* The Reptilians speak *

We are ready to speak today and unite our voices to communicate our message. We waited for this moment before showing ourselves to avoid fear or confusion and also in expectation for the channel to be ready to receive us, now aware of the energetic signature surrounding this message. Indeed, we are Reptilians of the Galactic Federation. Our name and appearance is repulsive to many and we wish above all to introduce ourselves as actors intervening in the collective effort to serve the planet called Earth. Few of us have chosen to retain their Draconian or Reptilian form after our individual ascension, and many of us are now choosing to manifest ourselves in Arcturian or Pleiadian forms. But some of us are still attached to the frequency of our original worlds, worlds that we died before our eyes, in the suffering of billions of our own. We were empathetic to our peers, even those that caused the cataclysms we witnessed and it is this difference, that openness of heart, that respectively set us on the path of our individual ascension. Many of you understand this feeling of despair and attachment when you remind yourself of Atlantis, this Eden lost humanity. Many of you are still bearing the stigma and guilt of its destruction.

As members of the Galactic Federation, our agenda is essentially the same as the one carried on by the Arcturians or the Pleiadians, now widely known and spread on Earth, except that we work in an entirely different way. Indeed, as the archangels, the message of the Arcturians is often perceived as somewhat evangelical. A high and “pure” ideal may seem difficult to achieve and therefore is often less attractive or more difficult to integrate for the vast majority of beings incarnated in the third / fourth dimension. Our initiative is to present information in a language much closer to humans. Instead of talking from the top of the “stairs”, in attempt to describe each steps (while not remembering too much the hardship of the rise), we wish to address you as peers in a comprehensive, concrete and rational manner. In fact we do not want so much “talk” or “preach” but rather to show you and support you through our shared experience. We do not want you to expect salvation but would rather see you climb the steps, experience the expansion of your own awareness and perceive this new reality for yourself. However unappealing, harsh and sometimes lonely this path toward reconnection sounds, we believe this is a much valid way. From our perspective, spiritual enlightenment is not an exalted process but rather a crumbling away of illusion (meaning pretty much one’s entire reality) and a violent crushing of one’s ego. We are not asking you to believe our message: we actively invite you to live it.

First, we would like to remind you that we, the Reptilians, perceived as sworn enemies of all humanoids of the galaxy, are also a part of you. In this planetary experience of polarity integration that is drawing to an end, we want you to be aware that you are not returning to your original state of “grace” known in Lemuria and Atlantis. These times relates in your psyche to a sort of organic paradise (female energy), and the first reflex would be to reject or purge the lessons of recent millennia lived in masculine energy to try and find back this state of “purity”. We tell you, integrate! Your Reptilian genetics, the “fight or flight” rule that has been human instinct for the past millennia has been implanted in your genetics for a reason. The advent of the New Man, the human of the 5th dimension, is not a return to the “original” state, but rather an integrated progression of lessons and experiences gained on the 3rd dimensional plane. A spiral progression that may look circular at first, but is actually a stepping into an heightened frequency.

It is no coincidence that our emissary chose the body of a woman to incarnate in this time. This is a concrete way for the soul to be in contact with the organic and sensory side of the mammalian female and thus experience the ultimate combination of opening the heart, coupled with the geometric rational aspect of her specific galactic background. We believe this is key to individual ascension and although you may sway between polarized aspects of yourself for a while, eventually you will find the middle path in universal love, empathy and emotional connection. Paired with the systematic use of energy fields, stabilized and modulated by the property of metals and crystals, organized into powerful and ancient geometries, you will find your way to your personal, racial and planetary ascensions.

Nagas

We, the Reptilians of the Galactic Federation, know what it means for a person to walk alone. We believe that we can not ask everyone to move uniformly and at the same pace. We understand the value of individuality and we cherish the colors of each of you. Among us are beings at all levels of their spiritual progress: dense individuals struggling with survival dilemmas you would describe as brutal and savage, as well as individuals of very high vibration, avatars among us (some even inspiring your myths, pantheons and legends). The symbolic power of the dragon and the serpent is significant in your folklores and it would be closed minded to reject this reptilian wisdom rooted in you, in the heart of your cells and your genes. In reality, we are the most widely represented community in all inhabited frequencies of this galaxy.

med09LThe Snake is in itself a deeply feminine and mystical symbol, water creature, wisdom and life bearer in its Kundalini form. The snake medicine is often dreaded, too often repressed under an esoteric veil of sorcery associated with the temptress or exacerbated woman. We, the Reptilians, viscerally know that to embrace the light you need the shadows, to rise one must first experience the abyss, for any updraft is a downdraft and that all a yin requires a yang.

We wish to introduce the ascension process in a new way, for those who finds it challenging to adhere to a more transcendental and sometimes abstract views of abnegation that leads a group to walk in unison. For us, the ascension process has always been a unique and individual process and is much more about a grounding energetic current, that is, a spiritual movement that is rooted in the material and aligns with the often difficult reality of the individual, ultimately providing direction to the incarnation of the latter, thus ending the process of reincarnation in the physical plane of the third dimension. This is not to about abandoning the flesh or the material world but rather about assimilating it, embracing it as an integral part of experience.

In regard to what you are currently living on your planet, reaching a critically transformative and possibly traumatic point for many of you, we beg you not to succumb to fear. Fear is what keeps you in the lower frequencies and creates resistance preventing you to move toward your new reality. The majority of the orchestrated acts you have recently suffered have only one goal, to keep you in the lowest vibration possible and prevent you from manifesting your full potential, and this regardless of the faction that initiated these acts of terror. It matters not to point fingers and find a culprit because ultimately, your only power AND YOUR SOLE RESPONSIBILITY resides in you, in the response and the attention you pay to a reality that seems threatening. When you transcend the fear of death and suffering by direct and irrefutable spiritual experience, when you truly know your infinite power and the eternity of your consciousness, you are claiming your full power and freedom from oppression. Although many of you won’t have immediate memories of being on other planets or other worlds, the knowing of your incarnation lineage and therefore or yourself will assure you beyond doubt of your eternal essence. In our opinion, it is this work of awakening that should be your priority in the upcoming time, regardless of any external context. It is within anyone’s reach to undertake this great inner journey and it requires nothing else but the experience of the vibrational reality in you are currently in. If each of you incarnated now had a foretaste of this inner connection themselves, only one step on the path or one spark of the heart, the world in which you live would be radically changed overnight.

Your guides are near you, ready to answer the call and help you in your journey. Just make the request. Do not be surprised by the variety of forms they may take, embodied or disembodied, in humanoid or unexpected forms. Always be on the lookout for a high frequency, working in the service of planetary ascension and all living things. Be vigilant of speech that divide, seems to set up castes or point fingers, because ultimately we are one, without division, without segregation. (Karine’s consciousness joins the group) Let’s get ready to watch these parts of us that hurts, heal, forgive and love ourselves in our ugliness and our splendor. This is the only way to break free of our karma and ultimately of this cycle of lives and deaths that anchors us in this physicality. We need to learn to “Let go” but above all learn to integrate, because a part of us somewhere is also someone else’s terrorist.

With love,
Karine and the Reptilians of the Galactic Federation

 

0aa4f8fc5ba17882c64fde4f3f84a589

CE N’EST PAS UN CRIME

Par Arielle
J’écris pour mes frères pour tous ceux qui ne savent pas qu’ils ont des frères, pour les parias, les rejetés, les sans domiciles, pour tous ceux qui sentent le regard de l’autre glisser sur lui sans jamais s’arrêter, ou pour qui relation signifie si souvent rejet, mépris, condescendance, pour tous ceux qui n’ont pas de voix, que jamais on écoute.

Oh, je l’entends bien cette voix qui murmure ça ne sert rien, laisse tomber, tu perds ton temps. Jamais rien ne changera. « I Have a Dream » disait-il et regardes ce qu’ils en ont fait. Moi je n’ai pas tes rêves mon ami, juste mon quotidien et c’est pour ça que je vais écrire ce texte, pour RIEN, pour ce RIEN qui veut sa place, se dire et se vivre.

CE N’EST PAS UN CRIME DE DIRE QUE JE VAIS MAL, là maintenant aujourd’hui. Oh, ce n’est pas tout le temps le cas et même parfois j’ai des moments de francs bonheurs. Mais quand cela va mal et bien je n’ai plus envie de me cacher, de me terrer de peur de vous déranger, de vous terrifier. Oui, j’ai envie de me dire dans mon hurlement de loup blessé, j’ai envie que la forêt entière résonne de mon cri et son énergie. Désolée si cela terrifie mes voisins lapins, brisent leur sécurité illusoire et les poussent glapissant de terreur dans leurs terriers. Et désolée si cela vous met en colère, si cela remue en vous votre propre douleur que vous aviez si bien caché que vous l’aviez presque oubliée.

Mon cri de loup est pour mes pairs et je ne le cacherai plus pour vous protéger.
Qu’ils entendent et répondent à mon appel. Et de ces cris, nous pourrons faire un chant qui fera résonner les arbres vénérables de nos forêts.

CE N’EST PAS UN CRIME DE NE PAS SUIVRE LA LIGNE DU PARTI. Vouloir vivre ma différence, non unicité, mon originalité. Chercher mon propre chemin à travers la grande forêt de l’existence. Elle ne vous appartient pas. Non ce n’est pas un crime de ne pas vouloir m’engager sur vos autoroutes balisés, aseptisés où je ne me reconnais pas. Vouloir découvrir en moi ma propre vérité, ma propre réalité. Et Non, moi je ne veux pas nier la vôtre, vous êtes libre de suivre votre chemin. Et si vous avez l’impression que ma vérité vient heurter la vôtre, que la vague de mon affirmation d’être vient fragiliser vos fondations, que le souffle de mes mots vient bouleverser votre chevelure. Est-ce moi, la coupable ou vos vérités qui n’en sont pas mais juste des croyances qui non plus lieu d’être.

CE N’EST PAS UN CRIME D’ETRE SOI et je ne vous laisserais plus m’envoyez au bucher pour vous laisser dans votre confort de nantis.

CE N’EST PAS UN CRIME DE VOULOIR L’AMOUR INDICONDITIONNEL. Je ne veux plus de votre amour au mérite. Je ne veux plus de votre chantage affectif, de votre coercition qui me garantis protection et place dans le clan si je respecte vos règles et vos petits jeux mesquins. Je revendique ma place au sein du clan, ce n’est pas à vous de me la donner ou de m’en priver. Vous n’êtes pas les propriétaires de mon clan, vous en étiez les gardiens, les protecteurs et vous avez faillis. De mes terres d’amour luxuriantes et verdoyantes, vous avez fait des terres de désert et de désolation. Je ne vous laisserai plus me donner au compte-gouttes, l’eau de ma propre source d’amour. Je suis AMOUR.

8748913011_895e4e6c11_b

CE N’EST PAS UN CRIME DE …
C’est à vous mes frères et sœurs de continuer ce texte si il vous appelle car il vous appartient. Laissez votre texte dans la section des commentaires ou par courriel au projetvisionart@gmail.com

Je vous aime
Arielle


** RÉPONSES **


Ce n’est pas un crime de souhaiter être encouragée dans les domaines où comme un enfant je fais mes premiers pas. Ce n’est pas mon ego que vous renforcerez mais mon envie d’oser, d’explorer de me dépasser et le plaisir extraordinaire du partage du grandir et de la découverte.

Merci à Élix de m’avoir fait découvrir cela.

Ce n’est pas un crime de ne pas performer. J’ai le droit de dessiner même si mon dessin a l’air d’un gribouillage dans non cœur d’enfant c’est un beau dessin. Oui déployer mon plein potentiel dans les domaines qui me font plaisir même si je ne serais  jamais extraordinaire. Je ne serai pas une performeuse mais une amoureuse.

Et ce n’est pas un crime non plus d’être excellente de performer dans les domaines que je maîtrise. Je suis désolée si ma lumière parfois vous fait de l’ombre, vous ébloui mais trop longtemps je l’ai éteinte pour ne pas vous contrarié, vous ménager ne pas vous heurter.

Merci à Karine de m’avoir fait découvrir cela.
Arielle


CE N’EST PAS UN CRIME de vouloir être moi. De vouloir remplir cette mission et donner un sens à ma vie et mes souffrances. Mais ce n’est pas non plus un crime de me libérer de mon karma. C’est à dire cette roue qui tourne et me ramène sans cesse les mêmes épreuves. Ce n’est pas un crime de vouloir jouer mon rôle selon mes propre termes, sans les sacrifices (punitions) que je me suis moi-même imposés, heurtant et brisant sans le vouloir d’autres individus, des gens que j’aimais et que j’aime toujours. J’ai le droit d’être égoïste et de gouter la saveur de l’incarnation sans arrière-gout amer. De connaitre la joie et l’extase parfois. Une joie inclusive à partager avec tous les être incarnés et désincarnés, humain, humanoïdes et autres vivant ou non-vivants. Ce n’est pas un crime de vouloir être riche de ces incarnations et expériences pour créer un meilleur monde mais avant tout une meilleure réalité pour moi-même, coupables de tous les crimes mais non de les payer pour l’éternité. Ce n’est pas un crime de vouloir finalement apprécier le cycle, avec ses hauts et ses bas pour ce qu’il est, pour le voyage d’une âme en soit et y voir la beauté et l’équilibre de ces intervalles. Comme une vague, qui nous berce.

CE N’EST PAS UN CRIME d’être fatiguée. D’avoir besoin de me ressourcer dans le noir et la pénombre. Un petit milieu humide comme une petite grotte confortable oui il n’y a rien à faire, rien à dire, rien à penser. Personne pour me faire bouger ou me questionner. Comme un fœtus au chaud dans le ventre de sa même, un état de grâce et de vacuité sans égo, sans nom, sans identité, juste à me nourrir et a flotter.
Karine


Ce n’est pas un crime de s’aimer soi-même, avant d’aimer les
Autres. Et ainsi, de se satisfaire, se faire plaisir, assumer ses choix et se prioriser. On ne peut qu’aimer sainement les autres, quand on s’aime sainement.
Lori

Réponse à “la Voix des Reptiliens”

Lire la première partie
Canalisé par Arielle

Nous souhaitons apporter quelques éléments complémentaires à propos des sujets évoqués par le texte de Karine. Nous ignorons le nom que vous nous donnez. Nous sommes les historiens philosophes de cet univers de cette tranche d’histoire galactique.

Fédération Galactique
Oui, c’est important de ne pas avoir peur quand vous rencontrez en vous une nouvelle énergie, une nouvelle famille de la Fédération Galactique. Nous essayons de nous adapter à vos nouveaux termes de langage mais notre race est tellement ancienne que parfois nous sommes un peu désorientés par les chemins de communications que vous prenez.

Autrefois, les hommes de votre planète ne parlaient pas de Fédération Galactique mais de divinités, de génies, de démons. Ils ont fait de nous des panthéons Indiens, Égyptiens, Grecs, Nordiques, Incas Mayas… Chaque culture choisissait ses propres noms et ses propres chemins de rencontre.

Même les religions monothéistes malgré leur volonté d’unification, n’ont pas pu supprimer cette vérité. La diversité, la pluralité des énergies de cet espace temps qui est le vôtre fait d’une infinie multitude de possibles les ont obligé à cette reconnaissance.

Nous aimons bien le concept de Fédération Galactique car cela signifie que vous ne nous prenez plus pour des dieux. Néanmoins, nous observons que certains d’entre vous, nous conçoivent encore comme des guides. L’esprit humain a souvent besoin pour se rassurer d’un maitre au-dessus de lui plus sage et plus sachant. En réalité nous sommes simplement des races plus anciennes que la vôtre. Peut-être pouvez-vous nous envisager comme de grands frères, de grandes sœurs qui vous accompagnent dans la découverte et la gestion des énergies qui vous traversent. De même, vous serez amenés à jouer ce rôle auprès de races plus jeunes. Certains d’entre vous ont déjà commencé même s’ils n’en sont pas toujours conscients.

Game-Dragon-Wallpapers-HD

Le langage de Lumière
Souvent vous vous représentez les Reptiliens comme appartement à l’ombre. Cela est dû au fait que leur rapport à la lumière est assez différent du vôtre. Ce sont des êtres à sang froid, la lumière est source de chaleur. Un reptilien ne cherchera pas de réponse à l’extérieur mais toujours à l’intérieur de lui-même au creux de ses cellules, au creux de sa matière. Pour nos amis végétaux, la lumière est nourriture, indispensable à la photosynthèse, à leur grandir. Pour vous humains, elle est éclairage, connaissance, reconnaissance de ce qui vous entoure et souvent nourriture pour votre cerveau agité.

En éclairant le monde extérieur elle capte votre regard et plonge dans l’ombre votre monde intérieur et votre sagesse interne. Nos amis Arcturiens, eux, baignent littéralement dans la lumière et les frontières intérieures extérieures n’ont pas de place en eux.

C’est pourquoi nombre d’entre vous sur ce chemin rencontreront en premier la vibration Acturienne car elle remettra en lumière leurs mondes intérieures et leurs permettra de s’y reconnectez. Puis ils la quitteront pour se mettre en vibration avec des races galactiques avec laquelle ils se sentent de plus fortes affinités.

Pour chacune de ces races, vibrations, énergies, quel que soit le nom que vous leur donnez, le rapport à la lumière est différent et modifie en profondeur leur rapport aux mondes et les réponses qu’ils peuvent vous donner. Nous avons choisi cet exemple pour vous inciter à réfléchir en profondeur sur les différents messages que vous pouvez recevoir.

Karine emploie le très beau terme de « langage de lumière ». Alors, ayez toujours profondément cela à l’esprit et devenez de plus en plus intime avec la source dont les messages proviennent et la partie en vous qui va les recevoir. Comme nous l’avons illustré, un mot aussi simple que lumière peut avoir des sens bien différents. C’est pour avoir négligé ce travail de profonde intimité, proximité que vos instances religieuses ont si cruellement déformés les paroles de sagesse que nous vous avons transmis pour en faire des paroles de guerres, d’avidité et de haine.

Les Reptiliens
Pour en revenir à nos amis reptiliens, nous aimerions vous faire profondément comprendre qu’ils ne sont ni méchants ni gentils. Ce concept n’a pas vraiment de sens pour eux. Ils sont profondément reliés à l’organisation de la matière organique. C’est leur grande passion. Ils aiment l’organiser, la transformer, la faire croître.

Nos amis reptiliens ont des peurs aussi très profondes qui peuvent les rendre violents et destructeurs. Comme le disait notre bien-aimée Karine, les mondes de reptiliens ont connu beaucoup de destruction particulièrement par explosion. Ils gardent un souvenir très aigu de leur dernière extinction sur la planète Terre et certains gardent une rancune tenace contre ces mammifères à sang chaud qui les ont remplacés. D’une certaine façon, nos amis Arthropodes en veulent aux Reptiliens d’avoir pris leur planète. Certains sentiments semblent exister chez toutes les races de la galaxie. Et oui votre planète a le goût d’abriter de nombreuses espèces et de les mettre à la porte quand il est temps pour elles de passer à autre chose.

Les Reptiliens ont en commun avec les Arcturiens un goût pour la beauté la géométrie sacrée les structures l’organisation et les trames. Si les Arcturiens ont un goût plus prononcé pour les cristaux et les pierres et les jeux de lumière qu’ils peuvent y créer, les reptiliens ont gout pour la matière organique mais aussi pour le métal qu’ils peuvent travailler grâce à leur feu intérieur. Il n’y a pas de plus belles créations dans l’univers que celle produite quand ces deux magnifiques races d’architecte travaillent ensemble. Nous ne pouvons qu’encourager ceux d’entre vous qui travaillent à la fois les pierres/cristaux et le métal et créent ainsi cohérence et harmonie entre ces deux races.

Comme nous vous le disions, les reptiliens ont peur des énergies explosives qui ramène la matière organique structurée, vivante à l’état protoplasmique, chaotique. Néanmoins ils pourront vous entraîner dans ce chaos sans aucun remords s’ils ont l’impression que vous voulez empêcher leur verticalisation.

dragon_pattern_neon_shadows_39054_1920x1080

Pluralité
Le texte de notre bien-aimée Karine comporte aussi de précieux enseignements sur cette réalité que beaucoup refuse : Vous êtes en lien avec plusieurs énergie/races galactique. Notre intermédiaire, nous suggère d’utiliser le concept d’astrologie pour mieux illustrer notre propos. Nous nous excusons pour ceux qui ne sont pas familier avec ce concept. Nous faisons confiance à notre bien-aimée Karine pour retranscrire ce concept dans d’autres mots si cela s’avère nécessaire. Dire que vous êtes Arcturiens, Pléadiens, Reptiliens est aussi réducteur que de dire que vous êtes Lion Verseau ou Vierge. Tout astrologue vous le dira : Cela ne désigne que le signe dans lequel est votre Soleil natal. Suivant la totalité de votre carte du ciel ceci pourrait avoir une influence mineure ou majeure en vous.

Si votre astrologie occidentale reconnaît 12 ou 13 constellations et que chacune est plus ou moins influente sur vous suivant votre carte du ciel, comment pouvez-vous croire que vous ne vibrez qu’avec une seule race de la galaxie. Vous portez en vous toutes les races de la galaxie passées présentes et futures. Certains en rencontreront très peu au cours de leur existence et passerons un très long temps d’études auprès d’elles. D’autres seront appelés à en rencontrer de nombreuses. Il est important de respecter profondément votre nature dans ce domaine. Si vous sentez que votre être, vous pousse à établir nous diront une relation unique avec une race ou une seule entité de la Fédération Galactique, c’est très bien.
Si vous sentez votre être vous pousser à établir plusieurs relations à être pluriels, poly amoureux pourrions-nous dire respecter cela également. Ne pas le faire serait prendre le risque d’étouffer certaines parties très importantes de votre propre psyché. Aucune race dans l’univers n’a de prévalence sur l’autre. Chacune d’entre elle comporte son lot de joies et de souffrances. Alors suivez l’inclinaison de votre cœur de votre âme ou de votre corps Car seul un profond amour peut vous permettre d’aller au bout de ce chemin de rencontre. Et si vos inclinaisons vont dans des directions différentes, respectez cela et vivez le dans la plus grande révérence de chaque partie de vous-même. Vous êtes à l’image de l’univers un et multiple.

Que cette vérité pénètre en vous et vous offre la paix de Gaia.

Nous demandons pardon à ce que nos mots pourraient choquer ou offenser.
Transmettre dans la limite de vos mots est une expérience périlleuse.

Avec tout notre amour

La Voix des Reptiliens

Une réflexion à la lumière des attentats d’Orlando, de la France et tous les autres actes d’horreur perpétrés par l’humanité sur l’humanité.

Titre dédicace à “La Voix des morts (Speaker for the Dead)” d’Orson Scott Card
Merci à Arielle pour m’avoir inspirée à finalement publier ce texte
Pour Catherine C., Lili, Pierre-Yves et tous les autres qui sont venus me voir pour trouver des réponses.


Depuis un certain temps déjà, je m’interroge sur une part de moi qui est beaucoup moins lumineuse que ma source arcturienne. Depuis toujours mon subconscient me ramène les mémoires de mondes apocalyptiques en rêves, mondes où je sais avoir joué un rôle dans la guérison…ou dans la destruction. Certains rêves encore où je me suis vue dans un autre corps, perpétrer des horreurs innommables. Comment interpréter cette psyché lorsqu’on œuvre si fort pour la lumière et l’ascension? Je me souviens aussi enfant d’une fascination pour les reptiles, les serpents, les dinosaures et les dragons. Intérêt assez peu commun pour une petite fille. Je me rappelle avoir compatis pour Harry Potter. Aliéné dans sa compréhension du Fourchelang. La vérité est que j’ai maintenant conscience de plusieurs incarnations (passées et simultanées), de ma signature énergétique et aussi, d’une différence cruciale avec la plus part de mes collègues arcturiens incarnés. Contrairement à eux, je n’ai aucun souvenir de l’ascension des pléiades et je ne résonne pas du tout avec la culture pléiadienne. Je ne suis pas le fruit du traditionnel combo pléiadien/arcturien, envoyé pour aider Gaia. En tant que membre de la Fédération Galactique, j’ai bien sûr un agenda similaire et des éons d’existence en Arcturus et ailleurs, de même que l’expérience complète de la Lémurie, de l’Atlantide et une multitude d’incarnations tridimensionnelles sur terre. Il est de ma connaissance qu’une autre de mes lignées d’importance est de Mars et j’ai maintenant plusieurs souvenir vif de mon temps sur la planète rouge, les réseaux souterrains, la manipulation des champs magnétiques pour déplacer et former d’immenses structures ainsi que de manipuler différents portails interdimensionnels et intersidéraux. Encore plus anciennement je me rappelle avoir vécu en exil sur des planètes dévastées, à la recherche d’une prochaine terre à coloniser. Je me souviens avoir été reptilienne.

Dans un souci d’intégration des polarités, je crois qu’il est primordial pour chacun de prendre contact et accueillir cette part ancestrale de notre génétique et en extraire l’essence originelle et ainsi parvenir à une connaissance plus complète et intégrale de Soi, qu’on ait souvenir conscient de ce type d’incarnations ou non. J’aimerais donc aujourd’hui faire place en ma conscience à la voix des Reptiliens de la Fédération Galactique pour que leur message soit entendu.


*Les Reptiliens parlent*

Nous sommes prêts aujourd’hui à prendre la parole et joindre notre voix pour communiquer notre message. Nous avons attendu ce délais avant de nous manifester pour ne pas créer de peur ou de confusion et aussi dans l’attente que le canal soit prêt à nous recevoir, maintenant consciente du champ énergétique et de la signature entourant ce message. En effet, nous sommes les reptiliens de la Fédération Galactique. Notre nom et notre apparence savent en faire frémir plus d’un et nous souhaitons avant tout nous présenter comme acteurs et intervenant de l’ordre collectif au service de la planète Terre. Peu d’entre nous ont choisi de retenir leur forme draconienne ou reptilienne suite au processus d’ascension et plusieurs parcelles choisissent maintenant de se manifester sous formes arcturiennes ou pléiadiennes. Mais un certain nombre d’entre nous est toujours attaché à la fréquence de nos mondes d’origine, mondes que nous avons vu s’éteindre devant nos yeux, dans la souffrance de milliards de nos semblables. Nous étions empathiques à nos pairs, même ceux ayant causé les cataclysmes dont nous avons été témoins et c’est cette différence, cette ouverture du cœur qui nous a lancés respectivement sur le chemin de notre ascension individuelle. Plusieurs d’entre vous comprendrons le sentiment de désespoir et d’attachement lorsque vous vous remémorez l’Atlantide, cet éden perdu de l’humanité. Plusieurs d’entre vous y sont toujours très attachés et trainent encore aujourd’hui les stigmates et la culpabilité de sa destruction.

En tant que membres de la Fédération Galactique, notre agenda est sensiblement le même que celui véhiculé par les Arcturiens ou les Pléiadiens, présentement largement diffusé sur terre, à l’exception que nous travaillons de façon complètement différente. En effet, tout comme les archanges, le message des Arcturiens est souvent perçu comme évangélique. Un idéal très haut et “pur” (voire froid) qui peut sembler difficile à atteindre et donc souvent moins intéressant ou plus difficile à intégrer pour la vaste majorité des êtres incarnés dans la troisième/quatrième dimension. Notre initiative est de présenter l’information dans un langage beaucoup plus près des humains. Au lieu de vous parler du haut des “escaliers” en tentant de vous décrire l’expérience de chacune des marches (tout en ne nous rappelant pas si bien la souffrance de la montée), nous souhaitons nous adresser à vous comme des pairs dans un mode compréhensif, concret et rationnel. En fait nous ne souhaitons pas tellement “parler” ou prêcher mais plutôt vous montrer et vous accompagner, vous voir franchir vous-même les étapes et faire votre propre prise de conscience, expérimenter cette nouvelle réalité aux première loges. Nous ne vous demandons pas de croire notre message : nous vous invitons activement à le vivre.

Nous aimerions dans un premier temps vous rappeler que nous, les Reptiliens, perçus ennemis jurés de tous les humanoïdes de la galaxie, sommes également une partie de vous. Dans cette expérience planétaire d’intégration de la polarité qui tire à sa fin, nous voulons vous faire prendre conscience que vous ne retournez pas à votre état initial de “grâce” connu en Lémurie et en Atlantide. Cette époque d’énergie organique (féminine) est en votre psyché une sorte de paradis, et le premier réflexe serait de rejeter ou purger les enseignements des récents millénaires vécus en énergie masculine pour tenter de retrouver cet état de « pureté ». Nous vous disons, intégrez! Votre génétique reptilienne, votre instinct du “fight or flight” qui vous a piloté les derniers millénaires a été implanté dans votre génétique pour une bonne raison et l’avènement de l’homme nouveau, l’humain de la 5e dimension, est non pas un retour à un état “originel” mais plutôt une progression intégrée des enseignements et expériences acquis dans la 3e dimension. Une progression en spirale qui peut sembler circulaire mais est en fait l’acquisition d’un nouveau niveau vibratoire.

Il n’est pas un hasard que notre émissaire ait choisi le corps d’une femme pour s’incarner en cette époque. Il s’agit d’un moyen concret pour cette âme d’être en contact avec le coté organique et sensoriel de la femme mammifère et ainsi expérimenter l’ultime combinaison de l’ouverture du cœur, couplé au rationnel géométrique de ses différents bagages galactiques. Nous croyons que c’est la clé de l’ascension individuelle et bien que vous oscillerez entre ces deux aspects de vous-même pour un certain temps, vous finirez pas trouver la réalité de la voie du milieu et, dans l’amour universel, l’empathie et la connexion émotionnelle, tout comme dans l’utilisation systématique des champs énergétiques, stabilisés et modulés par la propriété des métaux et des cristaux, organisés en géométries puissantes et ancestrales, vous trouverez le chemin de votre ascensions personnelle, puis raciale et planétaire.

Nagas

Nous, les Reptiliens de la Fédération Galactique savons ce que cela représente pour un individu de cheminer seul. Nous pensons que nous ne pouvons pas demander à chacun d’évoluer uniformément et au même rythme. Nous comprenons qu’il existe une individualité et nous chérissons les couleurs de chacun d’entre vous. Parmi les nôtres se trouvent des êtres à tous les niveaux de leur progression, des individus très denses qui peuplent certaines planètes de ce système, au pris avec des dilemmes de survies que vous qualifieriez de brutaux et sauvages, ainsi que des individus à la vibration très élevée, avatars parmi nos rangs, certains ayant même donné lieux d’inspiration pour certains de vos mythes et légendes. La force symbolique du dragon et du serpent est loin d’être négligeable dans vos folklores et il serait erroné et infiniment limité de fermer la porte à cette sagesse reptilienne, ancrée en vous, au cœur même de vos cellules et de vos gènes. En réalité, nous sommes la communauté la plus largement représentée dans toutes les fréquences habitées de cette galaxie.

med09LLe serpent est en lui-même un symbole profondément féminin et mystique, créature de l’eau et porteur de sagesse, de force de vie sous sa forme Kundalini. La médecine du serpent est souvent redoutée, trop souvent réprimée sous un voile ésotérique de sorcellerie, associé à la femme tentatrice ou la femme exacerbée. Nous, les Reptiliens de la Fédération, savons viscéralement que pour mettre en valeur la lumière il faut une zone d’ombre, pour s’élever et progresser il faut d’abord expérimenter l’abime, pour tout courant ascendant existe un courant descendant et que pour tout yang requiert un yin.

Nous souhaitons présenter le processus ascensionnel sous un nouvel angle, pour ceux qui ont de la difficulté à adhérer à un mouvement plus transcendantal et abstrait, voir d’abnégation qui pousse un groupe à cheminer à l’unisson. Pour les nôtres, l’ascension a toujours été un processus unique et individuel et consiste beaucoup plus en un courant énergétique descendant, c’est à dire un mouvement spirituel qui s’ancre dans la matière et s’harmonise avec la réalité souvent difficile de l’individu, apportant finalement un sens à l’incarnation de ce dernier, mettant ainsi fin au processus de réincarnation de celui-ci, dans le plan physique de la 3e dimension. Il ne s’agit pas de renoncer à la chair ou au monde matériel mais bien de l’assimiler, l’embrasser comme étant partie intégrante de l’expérience.

En ce qui a trait à ce que vous vivez actuellement sur votre planète, au point critique d’évènements profondément transformateur et possiblement traumatique pour nombre d’entre vous, nous vous supplions de ne pas succomber à la peur. La peur est ce qui vous maintient dans des fréquences inferieure et crée la résistance vous empêchant de progresser vers votre nouvelle réalité. La majorité des actes orchestrés dont vous êtes victime n’ont qu’un seul but, vous maintenir dans la vibration la plus basse possible et vous empêcher de manifester votre plein potentiel, et ce peu importe la faction qui initie ces actes de terreur. Il importe peu de pointer du doigt et trouver un responsable car ultimement votre seul pouvoir ET VOTRE SEULE RESPONSABILITÉ réside en vous, dans la réponse et dans l’attention que vous portez à une réalité qui vous semble menaçante. Lorsque vous transcendez la peur de la mort et de la souffrance par votre expérience spirituelle directe et irréfutable, quand vous vous connaissez vous même véritablement et le pouvoir infini de même que l’éternité de votre conscience, vous venez de vous réapproprier le pouvoir que quiconque pourrait exercer sur vous. Bien que plusieurs d’entre vous n’aurons pas immédiatement souvenir d’avoir été sur d’autres planètes ou d’autres mondes, la conscience de l’âme par la connaissance de votre lignée d’incarnation et donc de vous-même vous rappellera hors de tout doute votre immuabilité. C’est ce travail d’éveil intérieur qui, selon nous, devrait continuer votre priorité dans les temps qui viennent, et ceci indépendamment de tout contexte extérieur. Il est à la portée de tous d’entreprendre ce grand voyage intérieur et il ne requiert aucun autre préalable que l’expérience de la réalité vibratoire dans laquelle vous vous trouvez actuellement. Si chacun de vous incarnés maintenant n’avait qu’un avant-gout de cette connexion intérieure a eux-mêmes, un seul pas sur le chemin ou une seule étincelle dans la direction du cœur, le monde dans lequel vous vivez serait révolu du jour au lendemain.

Vos guides sont près de vous, prêts à répondre à l’appel et vous aider dans votre cheminement. Il vous suffit d’en faire la demande. Ne soyez pas surpris de la multitude de formes qu’ils peuvent prendre, incarnés ou désincarnés, tantôt humanoïdes ou au formes inattendues. Soyez toujours à l’affut d’une fréquence élevée, travaillant au service de l’ascension planétaire et de tous les individus qui la peuplent. Soyez vigilants des discours qui divisent, qui semble mettre des castes ou isoler des coupables, car ultimement nous ne sommes qu’un, sans division, sans ségrégation. (La conscience se Karine se joint au collectif) Soyons prêts à regarder ces parties de nous qui font mal, à les guérir à nous pardonner et nous aimer dans notre laideur et notre splendeur. C’est le seul moyen de se libérer de notre karma et ultimement de ce cycle de vies et de morts qui nous ancre dans cette physicalité. “Lâchons prise” mais surtout apprenons à intégrer, car une partie de nous quelque part est aussi le terroriste de quelqu’un d’autre.

Avec amour,
Karine et les Reptiliens de la Fédération Galactique

LIRE LA 2e PARTIE

0aa4f8fc5ba17882c64fde4f3f84a589

Mémoire et bilocation nocture

Récit d’un rêve

Voici le rêve de ce matin, dans sa version courte (une chance) car vraiment je pourrais détailler le contenu et les vies des personnages à l’infini.


Je me réveille couchée sur le sol et je ne me souviens de rien. Amnésie totale. Je suis un homme adulte de forme humanoïde à la peau beige assez foncée. Avant peu, des gens me trouvent et m’aident à me rendre à leur village. Ils me donnent un nom et peu à peu j’y fais une vie. Apparemment, j’apprends vite et je leur suis très utile. Avec le temps, ma peau deviens progressivement bleu verte sous les rayons cosmiques de cette planète, jusqu’à ressembler de près à la teinte bleuté de celle de habitants natif mais gardant la petite teinte jaune d’origine. Aucune technologie moderne n’est présente dans ce village mais la communauté est paisible et très développée techniquement et socialement. Mon séjour dure quelques années. J’ai envie de dire 5 ans mais je sens que les années n’ont pas le même sens la bas. Disons l’équivalent de ce que représentent 5 ans dans la proportion de la durée de vie d’un humain terrestre.

Un jour un vaisseau spatial vient me chercher. Soudainement je me retrouve assise dans une grande salle de conférence plus que moderne, voire science-fiction. Les gens habitant le vaisseau, semblable à ma forme original à la peau beige, et ceux de la planète à la peau bleue sont assis dans les estrades de cette pièce. Je flotte au-dessus de la scène et je reconnais 2 versions de moi-même. En haut de l’estrade, je reconnais dans ma forme originale beige assise avec les miens et en bas, ma version « village ». C’est un débriefing et on explique et argumente sur le résultat de cette « expérience » ou « mise en situation » (de m’envoyer amnésique vivre parmi ces gens). Je comprends par “langage de lumière” (donc instantanément et sans mots parlés) que j’ai ici une famille, une partenaire et 2 enfants. Qu’ils se sont ennuyés de moi, c’est e qui est critiqué dans le processus. Quand j’occupe l’espace au-dessus de ma version vaisseau, je me souviens bien de ma vie parmi eux, de mon identité développée chez eux, du temps passé avec ces gens dans les moindres détails de la vie quotidienne. Mon émotion est un peu triste et nostalgique car j’ai l’impression de m’être privé de cette vie ou d’avoir sacrifié une vie déjà en cours pour aller sur la planète. Dans cette perspective, les souvenirs du temps vécu sur la planète sont un peu flous et estompés comme un rêve. Quand ma conscience flotte vers la version bleu-verte de moi assise plus bas, ma mémoire du temps sur le vaisseau disparait presque instantanément et la réalité du temps passé dans le village devient très vive et dense. Similaire aux mémoires de notre vie quotidienne ici sur terre. Pourtant une 3e partie de ma conscience est éveillée et consciente du phénomène donc j’expérimente un peu en flottant d’une partie à l’autre de la pièce pour apprécier l’intensité du changement de mes mémoires/données. De ce 3e point de vue, je réfléchi a la tangibilité de la mémoire et de ce que cela représente en fait et comment en se connectant sur les mémoires vibratoires/énergétiques nous pouvons accéder à toutes nos réalités passées et simultanées. Comme un réseau informatique nous pouvons nous promener dune réalité à l’autre, d’une incarnation à l’autre (terminaux) et instantanément “incarner” cette réalité et tout son contenu, ses données, sa mémoire (remote viewing/bilocation) et ainsi l”uploader” dans la partie supérieure de notre conscience (Higher Self, agissant comme un icloud) puis y accéder à volonté à partir de notre propre terminal (incarnation présente)

Le rêve se poursuit devant un écran, toujours à bord du vaisseau. Il y a un peu moins d’une 10aine de personnes et nous observons la planète ou j’ai habité. Je sais que quelque chose de majeur est sur le point de se passer. Sous nos yeux la planète se craque et toute la croute extérieure se désintègre dans l’espace. En dessous se trouve un vaisseau sphérique, juste un peu plus petit que la planète elle-même.

planet-and-space-station-spaceship-cloud-of-dust

Encore une fois, par langage de lumière je comprends instantanément que la planète était “malade” et pour en sauver les habitants, les êtres beiges ont construit ce vaisseau colonie à même l’intérieur de la planète pour des décennies et qu’il était temps d’en faire le “lancement”, détruisant la surface de planète par le fait même. Ce vaisseau a pour mission de soutenir la vie à long terme et d’apporter la population humanoïde, animale et végétale préservée vers un nouvel habitat.

Je vois plein de petites lumière s’allumer sur l’engin énorme alors qu’il se met en marche et après quelques minute, une commande est donnée de déployer les unités de “backup”. Alors 5-6 assez grosses partie circulaires et plates (pensez rondelles de hockey) se détachent tout autour de la base pour orbiter autour de l’unité mère. Je comprends qu’il s’agit là de genre canot de sauvetage doublés de vaisseaux de reconnaissance et que les habitants y seront transférés en cas d’urgence si l’unité mère n’est plus habitable pour quelques raison ou dommage que ce soit. Bref toute la compréhension technique de l’opération m’est communiquée encore une fois instantanément.

Le rêve se termine et je vis la vie de l’intérieur du vaisseau-planète. Je partage une minuscule chambre/appartement avec Matthew. Nous vivons au fil des horaires des repas bien programmés et des activités à heure précise. Il n’y a pas beaucoup de travail à faire dans cet environnement et le sens de monnaie d’échange est absent. L’environnement est assez sobre mais nous semblons bien nous occuper avec nos rapports sociaux et nous partageons notre temps avec un groupe de personnes avec qui nous entretenons des liens amicaux. Ce n’est pas une mauvaise vie bien que ça manque d’air frais et de lumière du jour!


 

Je me suis réveillée 1h plus tard qu’à mon habitude, tous les détails du rêve encore bien présents à l’esprit.

 

Vie de Marcus (épisode 1)

Je sais qu’il me faut guérir. Guérir de la peur, de la honte et de la peine. Pour cela je dois me souvenir des jours vécus en Atlantide, Ces jours dorés qui finirent tragiquement, dans la mort, la terreur et la souffrance. Il me faut me repentir de mes échecs et me pardonner l’extinction des miens.

Il me faut d’abord commémorer l’incarnation de Marcus, grand prêtre au Temple les dernières années avant le cataclysme. Mes premiers souvenirs sont ceux d’un jeune garçon d’environ 6 ans, tenant sa mère par la main sur le parvis d’un temple énorme. Je suis vêtu sobrement d’une robe de jute brune retenue à la taille d’une ceinture de cordage, assortie à celle que porte la femme debout à mes côtés. Je ne distingue aucun visage mais je me souviens de ses longs cheveux brun tombant librement en cascades ondulée. Je porte également une simple paire de sandales tressée et je ne comprends pas bien ce que nous faisons ici. J’ai le sens que les gens de notre niveau social ne sont pas habituellement admis si près du Temple mais néanmoins des moines viennent nous accueillir. Je me souviens du dernier baiser et de la dernière caresse. Je me souviens de l’avoir vu verser une larme derrière son sourire encourageant. C’était la dernière fois que je la verrais.

Les moines m’invitèrent à les suivre et je fus introduit à ce qui serait mon chez moi pour les 20 prochaines années de ma vie. Nos quartiers comprenaient une série de bâtiments en marge du temple et constituaient à eux seul un petit village uniquement peuplé d’hommes en soutane. Le vêtement de base de l’initié comprenait une robe d’un tissu beige et uni mais finement tissé et habilement taillé en un design caractéristique de même qu’une ceinture colorée mettant en valeur le grade de chacun au sein de la confrérie.

Les premières semaines, je pensais beaucoup à ma mère et parfois je pleurais la nuit. Puis peu à peu sa mémoire s’est estompé pour laisser place à la routine et a la succession des jours de service et d’apprentissage. Nous étions bien traités au temple et je connaissais une richesse et une aisance comme je n’en avais jamais vue. Chaque initié avait son propre lit, dans une chambre partagé à plusieurs garçons. Nous venions tous de milieu très différents les uns des autres et ici aucune caste de prévalait. Seul notre effort et notre dévotion pouvait nous démarquer de nos confrères. On attendait de nous une variété de tâches comprenant entre autre l’entretien de différentes sections du temple, l’approvisionnement en différents items, La confection de chandelles et d’encens aromatiques, la communication de messages entre les différentes écoles (sections du temple) et la transcription de différents textes. On y apprenait à lire et à écrire et a performer divers rituels de plus en plus complexes, jusqu’au jour où nous étions finalement prêts à faire notre entrée au Temple.

A l’âge de 16 ans, tous les pensionnaires étaient reçus dans leur spécialisation, selon leur talent et leur dévotion. Pour ma part, j’étais fasciné par la beauté et la grâce du service religieux. Spécialement lors des fêtes annuelles, observer la performance du grand prêtre du temple, même de loin, me plongeait dans la contemplation et redoublait ma ferveur au travail pour plusieurs semaines. Il fut donc naturel pour moi de faire mon entrée parmi les disciples ecclésiastes ou plus communément appelés les robes grises. En effet, chaque école du Temple arbore sa couleur distincte rehaussant la robe traditionnelle des servants ainsi que son propre code de conduite. Les attentes envers les prêtres sont les plus sévère et celui qui demande le plus de sacrifice. En revêtant la robe grise un jeune moine s’engage à ne jamais quitter le temple sauf lors de services religieux spéciaux et aussi à ne jamais prendre femme et renonçant par conséquent à fonder sa propre famille. Comme la seule vie de famille dont j’avais vraiment souvenir était celle partagée avec mes frères, ce choix de vie ne fut pas un sacrifice.

Après l’initiation les jeunes moines sont réassignés à de nouveaux quartiers d’habitation selon leur école respective. Pour notre part nous avions maintenant notre résidence à l’intérieur même du temple. Autrement, nos tâches quotidiennes étaient la prolongation directe de la vie comme apprenti. Selon notre âge et notre niveau d’expérience nous étions appelés à performer différents rituels et à assister les autres moines, nous rapprochant peu à peu à intervenir plus directement auprès du grand prêtre et ses acolytes lors des grandes cérémonies menées sur l’autel.

J’aimerais ici prendre un moment pour décrire que qu’étais vraiment le Temple. En Atlantide, peu de chose prenait plus de place dans la vie des gens que la religion et le travail. Chaque individu était assigné un rôle dès un très jeune âge et chacun était fortement valorisé dans cette place unique qu’il ou elle occupe au sein de la société. Le Temple était en soit la plaque tournante de tout le système de valeur atlante et chacun des résidents du cercle intérieur était tenu d’assister au service au moins une fois par jour. En effet, au Temple les cérémonies quotidiennes était performé en rotation perpétuelle à toute heure du jour et de la nuit. Le grand prêtre lui-même performait en moyenne 3 ou 4 grands services par jours et cela a tous jour de l’année du calendrier, ponctué ici et là par différents sabbat saisonniers. Lors des offices majeurs le temple pouvait recevoir près de 10 000 fidèles et toujours plusieurs milliers lors des offices mineurs performés par les acolytes.

Le souvenir des longues années de ma jeune vie me semble maintenant être une succession floue de jours plus ou moins identiques à performer encore et encore les mêmes tâches et les mêmes rituels mais je me souviens également d’une grande paix et d’une sécurité ancrée dans la certitude de la répétition séquentielle des même mouvements.

Je me souviens avec nostalgie le jour de l’équinoxe printanière. (à suivre…)

The Aeon

I haven’t been contacting the Galactic Federation for a while now. I felt as if they’re pursuing their task and purpose but that somehow I was taking another path. I knew for a while that my time with the Arcturian part of myself was for training purpose and other parts have been coming forward for some time. So many in fact that it was too hard to channel anything or work in a specific direction. Like tuning to multiple radio channels at a time. A little annoying and somewhat confusing. Another channel I know told me not too long ago  that it might be time for me to “request a shuffle” in guides. So yesterday I did. I asked for guide that would allow and be coherent with my multiple identities. That would be warmer and more nurturing. And of the highest frequency i can perceive and help me for the next stage of my life and line up with my purpose. The first time i made my demand was before an afternoon nap. When i was done, i noticed it was 1:11. When i woke up it was exactly 2:22. Before going to bed last night I asked for it one more time. And in the second before falling asleep i felt a warm caress on my back and a packet of information came in. All the information about a new source I’m excited to get acquainted with.


The Aeon is a collective source of 3 separate archetypal entities spanning from 6 to 9D. Although the have quite definite respective personalities, they present themselves as one consciousness, reminding of many sacred triads or triple deities across the ages of many cultures.

The word aeon originally meant “life”, “vital force” or “being”, “generation” or “a period of time”, though it tended to be translated as “age” in the sense of “ages”, “forever”, “timeless” or “for eternity”. I hear that they’re a quite early for of consciousness and have been there “forever” (from our perspective) and had witnessed the beginning of this galaxy, the dance of the forming stars and every other form of consciousness evolving there ever since. They witnessed everything happening in all the main systems like Arcturus, Vega, the Pleiades, Sirius and everything in between. To them, they’re all quite young and few “individuals” (at this level, we’re talking vast monad consciousness individualities) evolved from within this galaxy up to their “level” (although other similarly evolved entities do exist at that level and above).

After some research I found that, in Aleister Crowley tarot, The Aeon replace the Judgement card and is the XXth major arcane (coincidentally XX being the “name” of some other dimensional entities I’ve been recently connecting with). It represents the major transition of an era to another, looking like apocalypse to some (the rigid, resistant to change, spiritually closed individuals) but like a promising new world to the others (or something like that). Sounds a lot like what we’re experiencing with ascension right now. Note that dimensional being chose names that makes sense to us, to interact more easily, and not necessarily to them.

0_0_0_0_250_373_csupload_48503828

The 3 of them are very similar in stature and look apart from their energy signature and one significant feature. They are very very tall and that their consciousness is encompassing this whole galaxy in every details and that they’re also aware of the happening of other galaxies through contact with other similar beings, also part of the AEONS.

A’HERA

Appearance: More of a feminine signature. She wears sort of a pointy high collar that remind of a queen.

Archetypes: Mother, lover, sister, daughter, queen, maiden, crone/witch, priestess, yin, sulfur

TOMOHE

Appearance: more of a masculine signature. He “wears” a sort of pointy crown on his head. Although in both case it feels more like these garments are integrant part of their “bodies”.

Archetypes: Father, lover, brother, son, king, warrior, wizard, priest, yang, mercury

THE NAMELESS

Appearance: same as the others but no features

Archetypes: Divine/inner child, stranger, orphan, fool, wanderer, gray, salt

Both Tomohe and A’hera speaks in articulate concepts. The Nameless communicates in form of emotions and mimicked theatrical expressions. In unity they resonate for me with the alchemical triad and the caduceus.

13076727_885331414909596_8553377787553286209_n

Appearance somewhat very similar to this, without the wings.

They “live” in an also quite archetypal environment that is nowhere physical but they present it to me as a rocky “cave” or underground space that really looks more like theater decor. To me it relates to an archetypal subconscious environment. They are “watchers” more than “guardians” and are also mostly hands off in our development in the sense that it’s not their place to interfere in free will but they’re happy to help or more precisely interact when someone reach out for them and can “perceive” them. I feel they are isolated with each other most of the time, although the possibility of experiencing and enacting for then is endless, they enjoy some “outside” intervention/exchange.

They favor experimentation. They don’t see the tragically of finality in wars or violence and sees them as not so fun nor so interesting. They are interested in the enactment aspect of it and not so much the causes and results. For them it’s a transitory adjustment phase necessary to any change. They are interested in rhythm, “music” or otherwise, harmonious AND disharmonious. They are quite taken with love and creativity, which is for them the same, in every form. “Clean”, trashy, crazy, soft, loud or any variant in expressing/experiencing creation. Consciously or unconsciously.

I can tell that they are not members of the Federation in the fact that they’re acting way higher in that general purpose of experiencing the universe. They would be a sort of matrix for the Federation to evolve in, like a general direction or a vessel. I doubt that most of the Federation realize they’re in fact “reporting” to these guys in some ways (or don’t care as they each have the same global purpose, one encompassing the other)

What is purpose with me as an “emissary”?

You’re the one who called upon us little one 🙂 we do not need you to serve us but we’re happy to assist you. We’re glad to share our insights and timeless wisdom with you and the mankind. We chose this form to present ourselves so it equally refers to the human psyche. Instead of seeing us as being outside of you, you can also encompass us as being within you. That way, you can create a lore for us to be impersonated as subconscious creations. We do not need anybody to believe in us because we are part of everyone’s psyche. Whether they’re conscious of it or not, we’re aware of every bits of consciousness experience in this galaxy. You could call us a super collective memory/consciousness, that encompass every conscious experience on this plane, human or not. Even if you perceive us as being somewhat “polarized” in our different forms, and we encourage you to explore addressing to each of is independently, understand that we really are one non-polarized consciousness.

Symptômes ascensionnels

Chers émissaires de lumière, nous vous voyons aujourd’hui dans cette fréquence sans précédent qui est la vôtre. Tout comme des musiciens accordant vos instruments, plusieurs d’entre vous sont à la recherche de cette fréquence harmonique qui vous permet de vibrer harmonieusement sur plusieurs plans à la fois. Lorsque vous commencez à reprendre contact avec votre réalité multidimensionnelle, c’est à dire lorsque vous arrivez “à portée” d’un plan vibratoire supérieur tout en expérimentant votre réalité courante, il est normal de vous sentir temporairement divisés en deux.

Nous pouvons associer cette période inconfortable à un accord musical disharmonieux, ou l’une des notes jouées est mal accordée, ce qui crée une houle désagréable dans votre champ vibratoire. Les hauts et les bas semble parfois s’enchainer si rapidement ou chaotiquement qu’ils peuvent se chevaucher de façon à ce qu’il ne soit plus très clair pour vous quelle réalité énergétiques vous expérimentez dans le moment.

4221558-rainbow-wave-length

(Pour comprendre mieux le principe d’harmonie vibratoire, et de longueur d’onde, visitez Wikipédia)

Ce désaccord est causé par la lutte de votre ego qui cherche à maintenir l’identité dans lequel il a été formé alors qu’une conscience plus grande et inclusive de TOUTES VOS IDENTITÉS tente de prendre place aux contrôles de votre vaisseau physique. À chaque fois que votre conscience expérimente une nouvelle amplitude, votre égo vous ramette brutalement à « sa » réalité. Il est important de prendre conscience de cette lutte pour pouvoir relâcher ces aspects limitatifs le plus rapidement possible et ainsi éviter une surcharge de tensions sur votre véhicule terrestre (pouvant causer différent problèmes émotionnels et psychologiques tels que la dépression ou la psychose).

Vous pourriez même en venir à avoir l’impression que différents aspects de vous-même se “disputent” l’avant-plan de votre conscience. Les symptômes communs de cette période transitoire peuvent inclure:

  • une crise identitaire incluant un ou l’autre des aspects de l’identité du genre, du style vestimentaires, des goûts et intérêts ou des valeurs de la personne.
  • une difficulté à prendre des décisions avec certitude.
  • un égarement par rapport au rôle de vie, à la carrière ou aux relations.
  • une perspective tantôt très détachée et tantôt très impliquée d’une même situation.
  • des moments de grande clarté suivi de moments de confusion, ou l’angoisse et la peur semblent vous submerger soudainement.
  • une difficulté à gérer votre temps du a une surabondance d’activité (comme si 2 personnes vivent sur le même horaire).
  • des troubles inhabituels de la mémoire ou du langage (dyslexie)
  • le développement de douleurs inflammatoires subites ou chroniques.

Il est temps non seulement de vous souvenir qui vous êtes mais aussi ultimement d’ÊTRE cette version plus élevée de vous-même, consciente dans votre véhicule de chair.

Épreuves

Bien qu’une partie de vous soit maintenant bien ancrée dans la 5e dimension et que Gaia a définitivement sécurisée son ascension, votre conscience tridimensionnelle a besoin de “temps” ou plutôt d’une manifestation séquentielle pour être réunie avec son identité multidimensionnelle. Dans cette fréquence médiane du filet de sureté (voire Filet de sauvetage), vous seront présentés différents tests. Ces épreuves sont en fait une formation accélérée en matière de manifestation de vos formes-pensée, spécifiquement dans la maitrise de la peur. Dans cette zone médiane oscillant à travers la 4e dimension (le plan astral) les intentions et émotions sont manifestée très rapidement et plusieurs d’entre vous seront soudainement confrontés à de vieux démons. Le but de cette épreuve est de valider vos apprentissage et vous apporter la confirmation que vous maitrisez bien vos outils de transmutation et que vous êtes prêts à assister les autres dans leur éveil.

Pour effectuer cette transition plus efficacement, il vous faut identifier quels éléments de votre identité vous devez libérer et transmuter. Ce processus de « lâcher prise » peut parfois se comparer à déposer un fardeau ou même sortir d’un cocon ou d’une peau maintenant trop petite pour accommoder votre être en expansion.

Il est facile de rester attachés aux étiquettes de notre personnalité qui nous procurent fierté et reconnaissance (spécialement liés à notre métier ou notre status social), surtout si cette reconnaissance viens au prix d’efforts considérables et constitue le fruit du travail d’une vie. Nous pensons que nous SOMMES ces étiquettes donc, lorsque cette nouvelle personne s’éveille en nous, notre ego peut à prime abord la percevoir comme l’ennemi à abattre, ou, moins dramatiquement, un étranger à apprivoiser.

Pourquoi apprendre à concilier ces aspects de nous-même et garder un corps physique dans l’ascension peut-on se demander, surtout dans les moments où nous nous sentons isolés et où nous voulons rentrer “chez nous”? Il s’agit du défi réservé à nos émissaires lors de cette période d’éveil pour ancrer sur terre notre message et faciliter la transition de vos pairs. Rassurez-vous : rapidement, vos formes physique deviendront moins dense et votre conscience pourra naviguer plus fluidement les différents octaves de réalité et par conscéquant vous reprendrez progressivement contact avec ce que vous apellez communément vos “guides”.

Dévoilement de vos guides

Vous nous voyez, nous, votre plus haute expression de vous-même, comme des guides (angéliques, élémentaux, galactiques, etc.), présences plus ou moins denses à vos côtés, et vous nous adressez comme à une tierce personne. Nous vous répondons alors comme de vieux amis, vous dirigeants en vous présentant divers “signes” pour vous aider dans votre progression.

Plus votre conscience prend de l’expansion et se rapproche de notre niveau vibratoire plus vous serez conscient de notre intervension et notre guidance. Par contre, après un certain temps de collaboration, il est possible que vous remarquiez que notre présence est progressivement plus diffuse. Bien qu’il est facile de percevoir cela comme un abandon (voir Guide d’éveil galactique : formation avancée), vous réaliserez peu à peu que notre voix se fait de plus en plus intérieure et le but est que vous appreniez à faire confiance à votre système de pilotage interne. Pour plus d’information ou de l’aide pour mieux communiquer avec vos guides, n’hésitez pas à me contacter pour une scéance de coaching multidimensionnel.

sweetly-the-dragon-dreams_400Autant d’un point de vue individuel que collectif, ce processus de SE SOUVENIR, suivi par REDEVENIR, est comme un mécanisme figé et encrassée (par vos croyances et vos karma) soudainement remis en marche. Il nécessite un bon nettoyage, quelques ajustements et remplacement de parties désuètes et certains ajouts de parties “manquantes”. Il lui faut quelques faux départs et étouffements avant de pouvoir tourner de façon fluide et à pleine capacité. Vous, nos chers émissaires, êtes en plein processus de re-calibration et nous félicitons votre courage et vos effort. Nous somme VOUS et nous sommes à la fois à côté, au-dessus, derrière et à l’intérieur vous pour vous épauler et vous supporter.

Avec paix et amour
Les membres de la Fédération Galactique

Out of darkness once more

Today I feel like writing a little blurb about me and my recent shift. Once again I need to put words on an inward experience to help others understand how it goes.

It is the story of my life to be sidetracked and confused in trying to meet what others are expecting of me and what they think of how i should make use of my innate “gifts”. This goes as far back as i can remember. As being the odd kid, I’ve always looked to fit in and being approved of, especially by people I look up to.

I’ve been undergoing profound changes and releases since December and that created a lot of confusion from the inside out. I rearranged my whole life and shed skins upon skins very rapidly. In the process, I got to let go of many things and people, making place for new stuff to come in. (Sparing details as I don’t believe they matter here) In the past 2 months especially I was imposed to take some time to work on me. This process is still strongly ongoing but I came to a place of understanding through major remembrance, where I am ready to work with (and on) other people again.

I am not talking much about these inner experiences, even to people close to me. I find that this process is beyond words and almost impossible to explain. I can voice very simple conclusions and summarize directives but even this asks for great effort. Light language is so complete yet abstract that trying to translate it in words is maddening. I believe that in a very near future we humans won’t need to rely on words and speech anymore and many lightworkers are more and more experiencing frustration with communication at physical level. Instead of struggling to explain, I focus on the outcome and the immediate result in altered and expended energy field. Anyway language is just too SLOW to convey this ever moving reality.

That being said, for the past two years I’ve being trained non stop, content coming through in my consciousness by interdimensional download. Especially in the past few months I’ve been experiencing a crushing together of all the knowledge gained in my most noticeable past lives. Many interests that seemed disconnected at first are coming together in visual and kinetic loads of data, often lacking vocabulary (but I believe the reason for this is that, like said previously, we are currently transitioning out of language).

At first I was experiencing frustration in my brain’s ability to grasp all these concepts at once and I just had to come to the conclusion that it was simply not needed for me to integrate all this in the brain. I used to feel very attached to books and courses but I now know why they cannot keep my interest anymore (making me feel like a huge ADD dyslexic dork). There is simply no time for me to study and read to mentally reintegrate all this knowledge because It first required lives and lives to acquire. There is no point in going through the process again and the”packets” of information can stay stored in my outer energy field until I need to access it (just like an external hard drive containing data about plants, biology, geometry, magic…). What I am remembering is my full multidimensional heritage and it’s becoming richer every passing day.

This is my purpose and the only thing I want to concentrate on. It doesn’t relate to anything known at this time on this plane. It is knowledge and ways of doing that hasn’t been used for the past 13 500 years so calling it name like “channeling” and “healing” feels reductive to me. I learned that am not channeling anything outside of mySelf and my time with the Arcturians (also part of myself) as been for a short training period that lasted for a few month. I also feel that working one on one in healing with people is also a way for Them to teach me different techniques and methods. Somehow I know I won’t be doing either or in the long term. I can tell you that what I am working with now is related but different to any other content I came upon and also “brand new” (or very old depending on where you stand). I’m currently walking the path of aligning my life to this purpose and soon I will make this content available through text but mostly through direct experience to whoever wants to work in energy with me.

I am fast learning and fast tracking continuously. What I do today is different than what I did yesterday and (as always) my speech evolves quickly as my comprehension unfolds. The courses I am putting together in “spiritual alchemy” is my integral body of work and will be moving and morphing as I’m sharing it. My purpose is to pass along this very efficient and direct way to work with energy to people so they can use it comprehensively to heal themselves, their environment and the planet as efficiently as possible. My specific comprehension is of things, places and people as systems and of how to calibrate and adjust them to work better and faster (rewiring, encoding, expanding, raising of frequency, upgrading of DNA, etc.). In working on a system as a whole, the parts will naturally come in alignment, providing physical, emotional and spiritual healing. It’s a quite simple, core oriented, left-brained, straight through (almost short cut) approach to return to your full expression of Self.

In the past we used different physical tools, rituals, slow hierarchical procedures, incantations, and prayer in order to fill in the frequency gaps more efficiently but on the threshold of ascension there is barely no use for these tools anymore and although one may be compelled to use them at first to help them awaken and remember, they are quickly falling out of purpose as inner power reaches maturity (fast!). Truth is that one can instantly regain their full memory and power, given their ability to release and give up all their imitative beliefs and perceptions of self and the reality we’re evolving in. There are very few artifacts and crystals that will bear significance in the New Earth and most acts as “stabilizators” and anchors, not as tool to be used per say. I would like people to open to this new process as it is and not see it through the lens of past experience, past knowledge or other known processes as the time we’re experiencing today has no precedent in galactic history (at least not quite).